Cancer du sein : une étude pour comprendre le lien entre l’origine ethnique et les chances de survie

Cancer du sein : une étude pour comprendre le lien entre l’origine ethnique et les chances de survie
Technique de mammographie en 3D © Torin Halsey/AP/SIPA

Aux États-Unis, une vaste étude est lancée pour comprendre pourquoi l’origine ethnique influence l’espérance de vie des femmes touchées par un cancer du sein.

Une étude financée par le National Cancer Institute débute aux États-Unis afin de comprendre pourquoi l’origine ethnique influence l’espérance de vie des femmes touchées par un cancer du sein.

En effet, les femmes de peau noire ont plus de risques d’être touchées par une forme agressive du cancer du sein et leurs chances de survie sont plus faibles que celles de femmes possédant d’autres origines ethniques. Les femmes noires se soumettent tout autant au dépistage systématique par mammographie mais celui-ci présente moins d’influence sur le nombre de décès.

C’est pourquoi des chercheurs vont lancer une étude d’un budget de 12 millions de dollars, pour laquelle seront recrutées plus de 20 000 femmes noires atteintes d’un cancer du sein.

Les chercheurs vont comparer leurs données génétiques et facteurs biologiques avec celles et ceux de centaines de femmes blanches également atteintes d’un cancer du sein et d’autres femmes noires non malades.

L’objectif est de pouvoir « identifier qui est susceptible de développer un tel cancer pour un dépistage et un traitement précoce et adapté », explique le Dr Olopade de Chicago qui va participer à l’étude.

Les progrès récents en termes de survie au cancer du sein ne sont pas applicables aux minorités ethniques noires et les chercheurs souhaiteraient pouvoir comprendre pourquoi à travers cette vaste étude.

 

Sciences et Avenir

Sabrina Lallemand
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply