Au Bangladesh, une publicité dénonce les violences conjugales (vidéo)

Au Bangladesh, une publicité dénonce les violences conjugales (vidéo)

Dans ce court métrage, on voit une femme dans un salon de coiffure, qui vient se faire couper les cheveux. Elle veut des cheveux courts, toujours plus courts, pour éviter que ses cheveux puissent être tirés par un mari violent. Cette publicité provocatrice dénonce les violences conjugales en imaginant des solutions radicales.

Cette femme veut les cheveux courts et sa justification donne …

C'est surement la première fois qu'on vous présente une idée du Bangladesh et ce n'est pas la moins efficace ! À partager !Plus d'idées créatives sur >> Creapills

Posted by Creapills on Tuesday, April 11, 2017

Dans un salon de coiffure, une jeune femme aux cheveux longs demande à sa coiffeuse de lui faire une coupe courte. La professionnelle s’exécute mais ne lui coupe que les pointes. La cliente demande encore plus court, toujours plus court, et ce, malgré les conseils de la coiffeuse. Arrivant finalement à un carré, elle semble satisfaite mais rapidement, les larmes lui montent aux yeux. Agrippant ses cheveux avec sa main, elle prononce des mots détonants : « Je ne veux plus qu’on puisse me tenir ainsi », en référence aux violences que son mari exerçait sur elle. Puis, un message apparaît : « Dénoncez ces abus, appelez-nous ». Depuis sa publication le 2 avril, la vidéo a été vue près de 6,5 millions de fois.

Yasmine Amziane
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply