Un atelier d’apprentissage de la musique diwan lancé à Alger

Un atelier d’apprentissage de la musique diwan lancé à Alger
Photo APS

ALGER- Une première session d’apprentissage de la musique diwan a été lancée vendredi à Alger par un collectif de musiciens et praticiens du genre à l’adresse de jeunes passionnés de cette musique.

Cette première expérience dans la capitale a été initiée par le musicien Mohamed Seghir Yousri Tamrabet et les membres de sa troupes en collaboration avec l’association « Sos Bab El Oued » qui accueille les cours.

Pas moins de 30 stagiaires, âgés entre 9 et 60 ans, se sont présentés pour suivre des cours d’instrumentation (goumbri, karkabou, et tbel) et de chants et danses gnawa en plus d’une « initiation » au monde du diwan rituel », expliquent les formateurs.

Ces cours sont assurés par cinq musiciens du groupe Wled Bambra dont Karim Derrag et Nassim Lâassel, primés au 7e Festival national de musique diwan de Bechar, et le Mâallem Fayçal Soudani, également primé en septrembre dernier.

L’objectif de cette formation est, selon Mohamed Seghir Yousri Tamrabet, de « faire connaître cette musique et le rituel diwan », de rendre plus accessible la pratique musicale afin d’arriver à une « meilleure préservation » de ce legs.

Cette première session d’une durée du trois mois vise d’abord à « partager » les connaissances du groupes avec les élèves et de les « initier aux rythmes » diwan, à la danse et au chant de chorale en plus de les « familiariser » avec le rituel et les instruments de musique, expliquent les formateurs.

Cette formation est la troisième du genre en Algérie après deux autres expériences initiés par des familles du diwan à Oran et Mascara.

 

APS

Lamia Siffaoui
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply