Ouverture des 1es Journées du film d’animation d’Alger « DjazAnim »

Ouverture des 1es Journées du film d’animation d’Alger « DjazAnim »
Photo APS

ALGER – Les premières Journées du film d’animation d’Alger, « DjazAnim », un événement entièrement dédié à la promotion de la production algérienne du genre a été inauguré jeudi au Palais de la Culture Moufdi-Zakaria.

Organisées par les producteurs « Real Dream Digital » et le studio « El Bouraq » avec le concours du Centre algérien du développement du cinéma (CADC), les premières « DjazAnim » prévoient, entre autres, des ateliers de formation et une série de projections.

Présent à la cérémonie d’ouverture, le ministre de la Culture Azzedine Mihoubi a salué l’initiative de ces producteurs, qui travaillent depuis plusieurs années avec leurs propres moyens, tout en les « encourageant » à produire un contenu algérien et s’inspirer de l’histoire de l’Algérie.

Le ministre de la Culture a également appelé à la « multiplication » de ce genre d’événements dans d’autres régions du pays et à l’ « élaboration d’un projet de festival dédié au film d’animation ».

Pour sa part l’organisateur de l’événement, Ifaz Maatoub a estimé que ce genre de manifestation est aujourd’hui nécessaire pour « réunir » les nombreux talents algériens et « promouvoir leurs productions » auprès d’un public inondé de films d’animation étrangers.

Pour l’organisateur ces œuvres restent le « meilleur » moyen de véhiculer la culture et l’identité algérienne surtout « auprès du jeune public ».

Les premiers ateliers de formation de « DjazAnim » débuteront jeudi dans l’après-midi et seront consacrés à l’écriture de scénario et de story-board, à l’animation et à la réalité virtuelle avec la participation de plusieurs cinéastes.

Plusieurs genres d’animations seront abordés lors de ces journées par les cinéastes Samy Lamouti, Kamel Zakour Bachir Tayeb Cherif et Khaled Chiheb.

Une série de projections d’œuvres algériennes et un programme pour enfant sont également au programme au Palais de la Culture Moufdi-Zakaria et dans les salles de la cinémathèque d’Alger et de Tizi-Ouzou.

Organisé avec le soutien du ministère de la Culture, ces journées, premières du genre, se poursuivent jusqu’au 31 décembre.

 

APS

Karim Arhab
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply