Ouverture de la 8ème édition du printemps théâtral de Constantine

Ouverture de la 8ème édition du printemps théâtral de Constantine
Photo APS

CONSTANTINE- La 8ème édition du printemps théâtral de  Constantine a été ouverte lundi soir au Théâtre régional (TRC), en présence  d’un public nombreux professionnels et amateurs du 4ème art.

A l’initiative de l’Office communal pour la promotion des activités  culturelles et artistiques (OCPACA), le printemps théâtral de Constantine  qui revient après trois ans d’éclipse a proposé aux présents un  documentaire signé Ali Aissaoui, à travers lequel le metteur en scène a  résumé en 15 minutes l’histoire du 4ème art en Algérie et a présenté les  « monstres sacrés » des planches des théâtres du pays.

Le documentaire a retracé le parcours des femmes et des hommes qui ont  donné, sans complexe, libre cours à leur passion, et écrit durant des  années et des années des pages de l’histoire du 4ème art en Algérie,  renvoyant à des succès retentissants qui brocardaient société et dirigeants  et parvenaient non seulement à faire rire le public mais à ouvrir également  les voies de la réflexion.

Selon M. Hacene Belikaz, directeur de l’OCPACA, le retour du printemps  théâtral de Constantine est ‘‘l’aboutissement d’un grand effort de l’équipe  de l’OCPACA soutenu par le chef de l’exécutif local, Kamel Abbes’’.

Il a ajouté que l’organisme qu’il représente œuvrera à perpétuer ce  traditionnel rendez-vous du théâtre dans une ville qui a de tout temps  incarné l’effervescence et le dynamisme du 4ème art au pays.

Neuf soirées durant, le printemps théâtral de Constantine propose une  pièce théâtrale primée dans plusieurs occasions qui sera dédiée aux figures  locales et nationales qui ont marqué l’histoire du théâtre en Algérie.

La présentation théâtrales débuteront à partir de mardi avec la pièce  ‘‘Nissa’e El Madina’’ (Les Femmes de la ville), une production du TRC,  signée Chahinez Meghouache  dans une soirée dédiée à la mémoire de Salim  Mérabia, homme de théâtre et ancien directeur du TR Constantine.

Le mercredi est dédié aux mémoires d’ Abdelkader Alloula, Boumediene  Sirat, Azzedine Medjoubi, Mohamed Djelid et Ouled Ali Kaki avec la pièce  ‘‘Ana oua marchal’’ (Moi et le Marchal) de Said Bouabdallah de  l’association El Bahia du théâtre et des arts d’Oran.

Aux ‘‘bêtes de scènes’’ du TR Constantine, Amar Mohcen, Dehimi, Rachid  Zeghimi, Aissa Reddaf, Abdelhamid Habbati, Hamlaoui, Antar Hellal , Alloua  Zermani, Zoubir Izem, Hassen Benzerari notamment la soirée du jeudi est  dédiée avec la pièce ‘‘ Douroubou dhajij’’ ( Les voies bruyantes )  d’Abderrahamne Dakhmi de l’association Rouad El Fen de Tamanrasset.

Devant se poursuivre jusqu’au 4 avril prochain, la 8ème édition propose   ‘‘Dhouyouf sinateur’’ (Les invités du sénateur) d’Abdelhamid Khoudja pour  le  défunt M’hamed Benguettaf, ‘‘Al Isakafia’’ (La cordonnière) du TR  Skikda mise en scène par Aissa Djakati dédiée à feu Chaâbane Zerouk.

Le TR D’El Eulma (Sétif) sera présent avec ‘‘Al Karab ou Salihine’’ de  Nabil benseka alors que l’association El Bellini de Constantine  propose  ‘‘Tabib’’ de Ouahid Achour dans une soirée dédiée à Cherif Chouaib, Mohamed  Ouchen, L’hacene Bencheijh Lefegoune et Moahmed Touache.

 

APS

Karim Arhab
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply