L’Orchestre des jeunes d’Algérie anime son premier concert

L’Orchestre des jeunes d’Algérie anime son premier concert
APS

ALGER – L’Orchestre des jeunes d’Algérie, une nouvelle formation musicale encadrée par le musicologue et compositeur Salim Dada, a donné dimanche soir à Alger, sa première prestation musicale devant un public nombreux.

Accueilli au Palais de la culture Moufdi-Zakaria, cet ensemble instrumental composé d’une centaine de musiciens, a signé sa prestation sur scène devant un parterre de professionnels et mélomanes enchantés.
Sous la direction de Salim Dada, les jeunes musiciens ont exécuté des pièces universelles à l’image de « Peer Gynt », une musique de scène composée par le Norvégien Edvard Grieg ou encore « Villa Lobos », œuvre musicale célèbre du compositeur brésilien Heitor Villa-Lobos.

L’Orchestre a aussi revisité avec brio des partitions extraites de la bande originale du film « Augustine, son of her tears » signée Salim Dada et « Lounga Nahawound », poème symphonique du même compositeur.
Issus de différentes régions du pays, les instrumentistes ont été formés en résidence à l’Institut national supérieur de musique (Insm) à Alger.

Parrainé par l’Office national des droits d’auteur et droits voisins (Onda), ce stage d’une semaine a permis à une centaine d’élèves des conservatoires et des instituts de musique de valider leurs acquis et travailler sein d’un collectif musical.

Présent à cette soirée, le directeur général de l’Onda, Sami Bencheikh El Hocine, a affirmé que ce stage musical permttait de « repérer de jeunes musiciens talentueux » qui formeront désormais un orchestre que l’Onda accompagne à travers une formation de qualité assurée par des musiciens confirmés.

A travers la création de cet orchestre, a poursuivi M.Bencheikh, l’Onda contribue en tant que établissement public à « pallier le manque constaté » en matière de formation artistique, de pratique collective et de musiques d’ensemble universelle et algérienne.

En novembre dernier, l’Onda avait lancé un appel à candidatures à l’adresse de jeunes musiciens pour la création d’un ensemble instrumental. Sur les 500 jeunes candidats, le comité de sélection en a retenu une centaine.

Créateur et compositeur prolifique, Salim Dada est également chercheur en ethnomusicologie affilié au Centre national de recherches préhistoriques, anthropologiques et historiques (Cnrpah). Entre 2006 et 2009, le musicien était nommé compositeur en résidence de l’Orchestre Symphonique national d’Algérie.

Dans le cinéma, Salim Dada a composé des musiques pour films tels « Ben Boulaïd » d’Ahmed Rachedi, « Ibn Badis » d Syrien Basel Al-Khatib et « Augustine, Son of her tears » de l’Egyptien Samir Seif en plus de « La flamme du Sahara », chorégraphie de Fatma-Zahra Namous et d’Ahmed Khemis.

Source: APS

Lamia Siffaoui
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply