L’exposition « El-Jazair, Ombres et lumières » vous fera voir Alger, comme vous ne l’avez jamais vu

L’exposition « El-Jazair, Ombres et lumières » vous fera voir Alger, comme vous ne l’avez jamais vu

« El-Jazaïr, Ombres et Lumières » est l’intitulé d’une exposition artistique, qui se tient (jusqu’au 20 juin) au sein de l’espace d’exposition artistique à l’hôtel Sofitel Algiers, les visiteurs pourront ainsi découvrir deux séries de photos, de deux artistes différentes : la première a opté pour des clichés en couleur tandis que la seconde a voulu faire dans le black&white.

Alger ne cessera de respirer et de vivre pour l’art et à travers l’art. Nombreux sont donc ceux qui viennent à la découverte de cette dame qu’on appelle la blanche. Pudique et mystérieuse, riche et pure Alger la blanche ensorcelle ses artistes qui n’ont d’yeux que pour elle. C’est d’ailleurs cette alchimie qui a poussé deux amoureuses de la photographie à œuvrer pour illustrer via leurs objectifs Alger : la vraie !

Almuth Bourenane et Chafia Loudjici se sont laissées emporter par le charme brut d’Alger. Ce duo artistique, s’est baladé pendant sept mois à Alger dans le but de mettre en exergue divers style architecturaux de la capitaine. Mais surtout dans le but de faire des photos réelles, expressives et intenses. « Nous ne voulions pas faire des photos mais prendre des images » Nous dit Almuth Bourenane, « Nos photos sont pleines d’imperfections, Il y a des saletés par terre, des immeubles délabrés, des câbles d’électricité qui vont de bout en bout dans nos clichés… Nous aurions très bien pu utiliser des logiciels de retouche ou en choisir d’autres. Mais c’est ça Alger !  Alger n’est pas parfaite et nous ne voulions pas la rendre parfaite. Elle nous convient parfaitement ainsi « nous affirme l’artiste.

Almuth Bourenane (une artiste d’origine allemande) exprime par ses tirages sa passion pour le noir et blanc et le jeu de lumière et de contrastes en général . De son côté, l’Algéroise Chafia Loudjici, une amoureuse de la Casbah d’Alger, capture avec son objectif toutes ces couleurs et nuances qui jaillissent d’Alger.

Une fois le travail d’artistes achevé, ces deux photographes ont cherché un lieu où exposer leurs œuvres.  Chafia Loudjici nous confie que toutes les galeries se sont porté garantes pour l’exposition mais au final aucune n’a honoré sa parole.  » Au départ quand nous leur présentions le projet tout le monde semblait intéressé, ils nous ont tous donné leur accord de principe cela dit au moment de les contacter pour concrétiser tout cela, il se sont tout rétractés en douce sans pour autant dire -Non- » nous a déclaré Chafia.

C’est au sofitel, que leurs œuvres ont finalement été accrochées. Baptisée « El Jazaïr, ombres et lumières », cet étalage d’une quarantaine de clichés, illustre d’importantes constructions représentant l’architecture d’Alger mais aussi la vie quotidienne de ses citadins.  Cette magnifique exposition « El Jazaïr, ombres et lumières » se tiendra jusqu’au 20 juin… N’hésitez pas, c’est une expo qui vous fera voir Alger autrement !

Yasmine Amziane
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply