Les films « Le colonel Lotfi » et « khadra et les autres » au menu de la 3e journée du cinéma de Boussaâda

Les films « Le colonel Lotfi » et « khadra et les autres » au menu de la 3e journée du cinéma de Boussaâda
Photo APS

M’SILA- Les films « Le colonel lotfi » et « khadra et les autres » sont à l’affiche de la troisième journée des journées cinématographiques organisée à Boussaâda (M’sila), du 11 au 14 de ce mois.

De nombreux spectateurs sont attendus à la projection de ces deux films qui relatent, respectivement, la vie de l’un des cadres militaires de la Révolution algérienne du cinéaste Ahmed Rachedi et celle d’une femme employée à la Cinémathèque d’Alger, de Siham Mourad, a précisé Bouhali Mohamed chérif, directeur de la culture de la wilaya de M’sila.

Le film retraçant la Révolution algérienne à l’étranger, « Hors la loi » de Rachid Bouchareb, projeté dimanche à la salle de fêtes de la ville de Boussaâda, a connu une forte présence du public composé en majorité de jeunes, a noté M.Bouhali .

Outre les films dédiés aux périodes de la Révolution et de l’après Indépendance, les organisateurs des journées cinématographiques de Boussaâda ont également programmé la projection de films tels « Les vacances de l’inspecteur Tahar », produit en 1973, et « Harraga blues » de Moussa Haddad, a-t-on fait savoir.

Durant ces trois jours, la salle des fêtes de la ville de Boussaâda a enregistré la présence de plus de 600 personnes, selon  la même source, ajoutant que l’organisation de cette manifestation culturelle vise à promouvoir la production cinématographique nationale, enrichir le débat autour de ce sujet, découvrir la ville de Boussaâda et promouvoir le tourisme dans cette ville.

Depuis 1923, le cinématographe naissant s’intéressait déjà à Boussaâda par la production d’un documentaire de sept minutes tourné par René Moreau, cinéaste français suivi d’un film américain intitulé « Samson et Dalila », sorti en 1949 où des séquences ont été filmées a Boussaâda.

C’est également le cas de « Trois pistolets contre César », un film italo-algérien d’Enzo Peri sorti en 1967, mais aussi de production cinématographiques algériennes à l’image du film « Les vacances de l’inspecteur Tahar » de Moussa Haddad et « Taxi El Mekhfi » (le clandestin) de Benamar Bakhti, sorti en 1991.

 

APS

Karim Arhab
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply