« Lemma Becharia » ouvre le 18e Festival européen à Alger

« Lemma Becharia » ouvre le 18e Festival européen à Alger
APS PHOTOS © 2017

ALGER- Un spectacle, empreint d’authenticité et de  spiritualité, dédié aux musiques traditionnelles féminines de la région de  la Saoura a été animé, mercredi soir à Alger, par la troupe « Lema Becharia »  accompagnée par la musicienne française Thérèse Henry.

Ce spectacle qui a attiré un public nombreux à la salle Ibn Zaydoun de  l’Office Riyad el feth, a été organisé par la délégation de l’Union  européen en Algérie en ouverture du 18e Festival culturel européen.Un voyage à travers le patrimoine musical féminin de la région de la  Saoura a été proposé au public par cette troupe menée par la chanteuse  Souad Asla qui avait initié ce projet en 2015 avec une dizaine de  chanteuses et musiciennes de Béchar.

Ces musiciennes ont fait découvrir la « Ferda » féminine, le diwan mais  aussi des chants traditionnels des « Zeffanates » et « Djebbaryates » (troupes  musicales locales) chantés lors des fêtes familiales ou populaires.

Autour de Hasna El Becharia, qui passait avec aisance du goumbri au banjo,  « Lemma Becharia » a séduit le public par la spontanéité de ses membres,  l’authenticité de sa musique, le jeu de scène en plus de l’originalité de  voir des femmes s’attaquer à des styles connus pour être masculins.

Jouant du bendir, du tbel, des karkabou et el ferda, la troupe a également  élaboré pour la première fois sur une scène des morceaux de « Haidous » et du  « Chellali ».Le son des nombreuses percussions et l’énergie dégagée par cette musique  ont pratiquement effacé l’apport musical de la bassiste de jazz Thérèse  Henry difficile à distinguer.

Lors de cette cérémonie d’ouverture, une exposition retraçant l’histoire  de design et de la mode en Suède intitulée « Swedish Fashion and  Design  stories » a été inauguré dans le hall de la salle.Le 18e Festival européen se poursuit jusqu’au 24 mai dans les villes  d’Alger et de Bejaia avec des concerts de musique, un programme  cinématographique, une exposition photo, un atelier d’écriture et des  pièces de théâtre.

17 pays membres de l’UE prennent part à cette manifestation annuelle  fondée en 2000, à l’instar du Portugal, l’Italie, l’Espagne, le Royaume Uni  ou encore la Roumanie.

 

APS

Karim Arhab
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply