Le doyen de la musique andalouse Ahmed Moulay Benkrizi n’est plus

Le doyen de la musique andalouse Ahmed Moulay Benkrizi n’est plus
Le doyen de la musique andalouse, Hadj Ahmed Moulay Benkrizi. Photo APS

MOSTAGANEM – Le doyen de la musique andalouse, Hadj Ahmed Moulay Benkrizi, est décédé mardi à Mostaganem à l’âge de 86 ans suite à une longue maladie, a-t-on appris de sa famille.

Le corps du défunt a été inhumé après la prière d’El Asr au cimetière de Sidi Benhaoua de la ville de Mostaganem.

Né en 1931 à Mostaganem, feu Ahmed Moulay Benkrizi est considéré comme le doyen de la musique andalouse dans cette ville, influé par l’école algéroise « Es-Sanâa » où il avait fait ses études.

Il rejoignit, après l’indépendance en 1967, le club Hilal dont la création remonte à 1912 et qui regroupait des personnalités artistiques et  culturelles de Mostaganem dont Hadj Bouzidi Benslimane Benghali, Hassaine Chalabi Lahouari et Benkritli.

Le défunt contribua, en 1973, à la création de l’association culturelle du hillal devenant la première école de musique andalouse à Mostaganem, qui a vu naître des talents dans ce genre et celui du chaâbi, tels que Mohamed Hamidia, Noureddine Benatia, Mahfoud Belkhalfa, Djillali Benbouziane, Ghlamallah Abdelkader.

Il participa en outre à de nombreux festivals locaux, nationaux et internationaux et fut aussi président d’honneur de l’association « Ibn Badja » de musique andalouse de Mostaganem.

 

APS

Karim Arhab
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply