La Générale de la pièce « El Loâba » présentée à Alger

La Générale de la pièce « El Loâba » présentée à Alger
APS

ALGER – La générale de la pièce « El Loâba » (le jeu), une intrigue policière en forme de comédie sociale, a été présentée jeudi à Alger, dans une ambiance conviviale, devant un public restreint.

Mis en scène par Yacine Zaïdi sur un texte de Youcef Taâouint, le spectacle a occupé, une heure durant, l’espace de la salle Hadj-Omar du Théâtre national Mahieddine-Bachtarzi (TNA), invitant les spectateurs à élucider l’énigme d’un crime passionnel commis par « Mourad », un metteur en scène en sursis, qui reçoit l’étrange visite d’une intruse, se faisant passer pour une comédienne à la recherche d’un rôle.

Obstinée à se faire distribuer, « Amel », interprétée par Samia Tebbouche, va user de son charme, dans une scène suggérée, pour obtenir l’aval du directeur du théâtre et s’imposer à « Mourad », rendu par Yazid Sahraoui, qui refuse toujours de lui accorder un rôle dans sa nouvelle pièce.

Le duo, usant du théâtre dans le théâtre dans un double jeu intense, a bien alimenté l’intrigue qui finira par livrer ses secrets à l’issue de la représentation, permettant ainsi au public de découvrir que Amel, n’était autre qu’une inspectrice de police qui menait son enquête, cherchant à épingler l’assassin de metteur en scène.

Dans le contexte de la trame, le spectacle monté dans une situation unique, dénonce les procédés démagogiques d’attribution de privilèges et les « passe-droits » qui « minent bien souvent l’univers du 4e art », de l’avis de Youcef Taâouint, entre autres, président du « Mouvement théâtral de Koléa » (MTK).

Rendu sur une scène nue, le spectacle s’est contenté d’une table qui faisait office de bureau du metteur en scène et d’un éclairage figé, dans un espace ouvert où le duo de comédiens, se donnant la réplique dans des échanges au rythme ascendant et soutenu, a occupé l’ensemble des compartiments de la scène.

Comédien depuis 1996 et apprécié du grand public tant au théâtre qu’à la télévision, Yacine Zaidi , également investi dans le monde de la conception, compte à son actif plusieurs mises en scène dont « Adhouae » (lumières – 2014), coréalisé avec Abdelkrim Beriber et « Acondali » (le condamné – 2015), rendue en Tamazight.

Produit par la Coopérative « Port Said », fondée depuis six ans par Mohamed Laouadi, la pièce de théâtre « El Loâba » vient s’ajouter à d’autres spectacles à l’actif de la coopérative dont  « Amar Bouzouar », « Wazir Ourabbi K`Bir », « Montserrat », écrite par Emmanuel Roblès, « El Mekhlouâe » ou encore « Appel masqué », présenté en 2016.

 

APS

Kahina Sadaoui
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply