Cette histoire de « coupeur d’oreilles de résistants algériens » qui fait polémique !

Cette histoire de « coupeur d’oreilles de résistants algériens » qui fait polémique !

La polémique ne cesse de prendre de l’ampleur , depuis que la chaîne de télévision publique d’expression française, Canal Algérie, a reçu lors de son  émission matinale, Bonjour d’Algérie, Feriel Bentchikou Furon, une descendante du Cheikh El-Arab Si Bouaziz Bengana, alias Bachagha, connu (il) pour avoir coupé près de 900 oreilles de résistants algériens durant la colonisation française. Non seulement invitée, cette dernière a également  fait la promotion de son livre, intitulé « Si Bouaziz Bengana, dernier roi des Ziban », glorifiant ainsi sa famille de harkis.

L’apparition de Feriel Furon sur une chaîne télévisée étatique  a suscité l’indignation de plusieurs personnalités, internautes et descendants de familles révolutionnaires. s’interrogeant ainsi sur l’intérêt d’évoquer et de faire la promotion de Bachagha Bengana.

« Il (Bachagha Bengana) avait commis les pires horreurs, il coupait les oreilles des résistants algériens et les offrait au général (colonial français) de l’époque », le ministre de la communication et celui des Moudjahidines sont appelés à donner des explications.

Encore plus révoltant, une vente dédicace de ce livre (intitulé le « livre de la honte » par les internautes) est prévue Aujourd’hui, jeudi 23 février, au Palais d’Ahmed Bey à Constantine, puis samedi 25 février à la Librairie des Beaux-Arts à Alger.
Yasmine Amziane
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply