La sécurité alimentaire, levier de la concrétisation de la sécurité et de la paix

La sécurité alimentaire, levier de la concrétisation de la sécurité et de la paix
APS

AMMAN- Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazghi a réaffirmé, mercredi à Amman (Jordanie), l’importance capitale qu’accorde l’Algérie à la sécurité alimentaire en tant que levier de la concrétisation de la sécurité et de la stabilité.

 Dans une déclaration à l’APS en marge du 1er forum exposition agricole international de Jordanie qu’abrite la région de la Mer morte, le ministre a indiqué que « la présence de l’Algérie à cet évènement émane de sa conviction profonde quant à l’importance et le rôle de la sécurité alimentaire dans plusieurs domaines, notamment socio-économiques et sécuritaires » affirmant que « l’Algérie est pleinement consciente de la nécessité de consentir davantage d’efforts pour concrétiser la sécurité alimentaire et diversifier l’économie nationale, en accordant à l’agriculture la priorité dans le plan d’action des plus hautes autorités de l’Etat ».

A cet effet, le ministre a rappelé les efforts du président de la République, Abdelaziz Bouteflika pour « consacrer l’option de la sécurité alimentaire comme l’un des fondements de l’unité nationale et de placer le secteur agricole au cœur des préoccupations  de l’Etat, car cela, a-t-il dit, contribue au renforcement de cette unité ».

La démarche de la Jordanie en organisant ce forum exposition « est ce à quoi œuvre l’Algérie sur les plans économique et social », a-t-il ajouté rappelant que le président Bouteflika a lié « la question de la sécurité alimentaire à la souveraineté nationale ».

La participation de plusieurs secteurs et représentants du gouvernement aux dernières assises nationales de l’agriculture ainsi que le discours du chef d’Etat traduit la vision claire des plus hautes autorités du pays quant à l’importance du rôle de l’agriculture en tant que véritable alternative économique et moteur de développement par excellence ».

M.Bouazghi prend part aux travaux de la 48ème session du conseil exécutif et la 35ème assemblée générale de l’Organisation arabe pour le développement agricole (OADA) qui seront consacrés à l’examen de plusieurs questions dont le plan d’action de l’OADA (2005-2025) et le programme d’urgence sur la sécurité alimentaire dans les pays arabes.

L’ordre du jour de ces réunions de deux jours comprend l’examen du Plan d’appui aux pays arabes dans la mise en œuvre du futur cadre stratégique 2018-2030 de la Convention de l’ONU sur la lutte contre la désertification et l’atténuation des effets de la sécheresse ainsi que le renforcement des bureaux régionaux dont celui pour le Maghreb à Alger. 

Présidant la cérémonie d’ouverture du 1er forum exposition agricole international de Jordanie, le prince Hassan ben Talal a indiqué que la sécurité alimentaire dans le monde arabe « semble instable à l’horizon 2030 pour plusieurs facteurs, à savoir la forte densité démographique, la raréfaction de l’eau et les changements climatiques ».

 APS
Karim Arhab
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply