Immobilier: maîtriser l’évaluation pour stabiliser le marché

Immobilier: maîtriser l’évaluation pour stabiliser le marché
APS PHOTOS © 2017

ALGER – Les experts et agents immobiliers participant  aux premières journées de sensibilisation immobilière, tenues mardi à  Alger, ont souligné l’importance de maîtriser les méthodes et techniques  d’évaluation immobilière pour mettre fin aux prix exorbitants et  stabiliser, par conséquent, le marché immobilier en Algérie.

Les intervenants lors de cet évènement organisé par la Fédération  nationale des agences immobilières (FNAI) et le portail internet des  annonces immobilières Lkeria.com, ont insisté notamment sur la nécessité de  s’appuyer sur des critères scientifiques pour professionnaliser ce domaine  et contrecarrer les évaluations erronées des intermédiaires illégaux.

Ils ont proposé, dans ce sens, de créer un fichier national des données  relatives à l’évaluation immobilière, couvrant les différentes localités du  pays, qui sera actualisé périodiquement et servira de base référentielle de  calcul.

« L’évaluation est un acte fondateur qui joue un rôle majeur dans la  stabilisation et la régulation du marché et la résorption de la  spéculation, l’instauration d’un climat de confiance entre agences et clients », a estimé le directeur du portail Lkeria.com, Lotfi Ramdani. De son côté, l’expert Abderrahmane Benyamina a indiqué que l’évaluation  immobilière reposait sur plusieurs facteurs juridiques, économiques,  physiques et sociologiques, appelant à faire la différence entre la « valeur » qui représente une fourchette établie à partir des critères  rigoureux et le « prix » qui est le montant encaissé circulant à l’intérieur  de cette fourchette et qui est déterminé à partir d’une négociation entre  le vendeur et l’acheteur .

L’expert a rappelé, dans ce cadre, que l’agent immobilier prenait en  considération notamment l’emplacement du bien immobilier, son état, sa  surface ainsi que les commodités et équipements autour de ce bien, pour  arriver à une valeur justifiée dans le marché immobilier.

Par ailleurs, le président de la FNAI, Abdelhakim Aouidat  a fait savoir  que la décret 09-18 régissant l’activité de l’agent immobilier faisait  actuellement l’objet d’une révision au niveau du gouvernement. Dans ce cadre, les représentants de quatre (4) ministères (Habitat,  Commerce, Justice et Finances) se sont réunis récemment pour étudier la  faisabilité du passage obligatoire par une agence immobilière pour toutes  les transactions, y compris entre particuliers, selon les explications de M. Aouidat. « Cette mesure, en cours de réflexion, permettra de faire face aux  +parasites+ du marché immobilier et le maîtriser à travers des données  statistiques fiables », a-t-il déclaré.

 

APS

S.K
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply