EnR: L’Algérie lance un appel d’offres

EnR: L’Algérie lance un appel d’offres
APS PHOTOS © 2017

Consciente du retard qu’elle prend dans le secteur des énergies renouvelables, L’Algérie vient de lancer un appel d’offres national et international au profit des investisseurs pour la réalisation du projet «Atlas 1» pour les EnR. Un projet qui consiste à réaliser des centrales solaires de génération électrique avec une capacité photovoltaïque de 4 050 mégawatts (MW). Ce projet vise également à accélérer la mise en œuvre du programme national des énergies renouvelables qui ambitionne de réaliser 22 000 MW à l’horizon 2030.

Dans ce contexte, le directeur général des énergies renouvelables, Noureddine Yassa, a indiqué que le projet «Atlas 1» pour les énergies renouvelables comprend l’achèvement des installations pour la production photovoltaïque d’énergie solaire sur trois sites, de même qu’il vise à créer une industrie nationale de panneaux de production d’énergie solaire, d’adaptateurs, de câbles et autres équipements qui seront fabriqués localement.

Par ailleurs, Chaher Boulakhras, président-directeur général de la Société d’électricité et des énergies renouvelables (SKTM, une filiale de Sonelgaz), a indiqué que son entreprise prévoit de produire environ 295 MW d’électricité avec les énergies alternatives dans plusieurs wilayas des Hauts-Plateaux l’été prochain, et ce, dans le cadre d’un programme visant la réalisation de 23 centrales de production de 350 MW d’électricité à travers le pays.

Ce responsable a souligné que le champ est ouvert aux investisseurs privés depuis 2014 et précisé que la généralisation de l’utilisation de l’électricité produite par les énergies renouvelables nécessite la production de 3 000 MW.

Yasmine Amziane
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply