EL Tarf : 73% des prêts octroyés par l’ANSEJ aux jeunes promoteurs remboursés

EL Tarf : 73% des prêts octroyés par l’ANSEJ aux jeunes promoteurs remboursés
Photo APS

EL TARF – Le taux de recouvrement des prêts auprès de l’antenne de l’Agence nationale de soutien à l’emploi de jeunes (ANSEJ) d’El Tarf a atteint 73%, a indiqué mercredi le directeur local de ce dispositif d’aide à l’emploi.

Lors d’un point de presse consacré au bilan semestriel des activités de ce dispositif pour l’année en cours, Elyes Maatoug a précisé que 247 millions de dinars ont été remboursés par les bénéficiaires de projets financés par l’ANSEJ, depuis sa création en 1998, ajoutant que 152 bénéficiaires récalcitrants ont été poursuivis en justice.

Pas moins de 152 micro-entreprises ayant généré 280 emplois ont été crées, entre janvier et juillet derniers, a détaillé le même responsable qui a estimé qu’un taux de 50% de ces projets relèvent du secteur agricole, lequel, assure-t-on, attire de plus en plus les jeunes promoteurs de cette wilaya à vocation agricole par excellence.

Le secteur de l’industrie totalise 16 % des projets financés durant les sept premiers mois de l’année 2016, a-t-on encore noté, ajoutant que le secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP) et des fonctions libérales suivent avec un taux de 10 % de l’ensemble des projets validés et financés.

Depuis le lancement du dispositif Ansej dans la wilaya d’El Tarf , 7 083 micro-entreprises, tous créneaux confondus, ont été créées, a rappelé le même responsable, indiquant que pas moins de 15.712 emplois ont été créés dans le cadre de ces projets.

Le taux de financement accordé par l’ANSEJ au profit des quatre secteurs (agriculture et pêche, BTP, industrie et maintenance, artisanat) est passé de 32 % en 2011, à 82 % durant les sept derniers mois de l’année en cours, a-t-on indiqué. Le taux de financement des projets relevant du secteur des services est, quant à lui, en nette régression, passant de 66% en 2011 à 14% durant le premier semestre 2016, a-t-on souligné, justifiant cet état de fait par les nouvelles orientations exigées (qualifications, qualité du projet…).

Selon le directeur de l’ANSEJ, une amélioration « sensible » du nombre de jeunes entrepreneurs issus de la formation professionnelle a été constatée, avec un taux de financement pour la création de micro entreprises passant de 23% en 2011 à 78% durant les six derniers mois de l’exercice en cours, a -t-il expliqué, ajoutant que le nombre des promoteurs universitaires a lui aussi enregistré un bond passant de 8% en 2011 à 14% durant le premier semestre de 2016.

M. Maatoug a, par ailleurs, mis en relief les efforts déployés par l’Etat pour encourager les projets porteurs, insistant également sur l’importance des campagnes de sensibilisation retenues dans le but d’inciter les jeunes à créer des projets dans le secteur du tourisme compte tenu des énormes potentialités existantes dans ce domaine dans la wilaya d’El Tarf.

 

APS

1 comment
Issam Saidi
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply

1 Comment

  • Hind
    21 septembre 2016, 18 h 22 min

    C’est pas un scoop. Sachant que la plupart des prêts ont été dirigés vers l’achat de véhicules utilitaires genre Hilux et Jag, qui sont utilisés dans la contrebande de gasoil. Et vu que ça rapporte, il n’y a donc aucun mal a remboursé leur prêts (heureusement 😉

    REPLY