Watch : Facebook marche sur les plates-​​bandes de YouTube

Watch : Facebook marche sur les plates-​​bandes de YouTube
Dans un premier temps, Watch ne sera disponible que pour un petit groupe d'utilisateurs de Facebook aux États-Unis

Facebook lance un nouveau service vidéo qui permettra de regarder des émissions, du sport ou des séries directement sur le réseau social.

Ce service baptisé «Watch» inclura toute une gamme de contenu, documentaires, comédies, sports en direct a annoncé mercredi soir le réseau social dans un communiqué. Ce sera «un endroit où vous pourrez découvrir ce que vos amis regardent et suivre vos séries et créateurs favoris pour ne manquer aucun épisode», a déclaré Mark Zuckerberg, le patron de Facebook. «Vous pourrez discuter et vous connecter avec des gens pendant un épisode et vous joindre à des groupes qui aiment les mêmes séries et créer une communauté», a-t-il ajouté.

Facebook a financé certains créateurs pour alimenter le service. Les premiers contenus comprennent une émission du blogueur Nusseir Yassin, «Nas Daily», qui propose des vidéos avec ses fans du monde entier, et une autre émission animée par l’auteur et conférencier Gabby Bernstein. «Watch» diffusera également toutes les semaines un match de la première ligue de Baseball. «Notre objectif est que Watch devienne une plateforme où tous les créateurs et producteurs trouvent leur public, forment une communauté de fans et gagnent de l’argent avec leur travail», a indiqué Nick Grudin, vice-président des partenariats médias de Facebook.

«Le modèle ressemble beaucoup à YouTube»

Dans un premier temps, Watch ne sera disponible que pour un petit groupe d’utilisateurs de Facebook aux États-Unis, avant de s’ouvrir plus largement aux utilisateurs américains dans les semaines qui viennent. Les créateurs pourront monétiser leurs contenus grâce à des spots publicitaires. Le lancement est limité à des vidéos scénarisées et professionnelles, mais Watch place Facebook en concurrence potentielle d’une plateforme comme YouTube (qui appartient à Alphabet, la maison mère de Google), et à terme d’autres services de streaming comme Netflix si cette fonctionnalité séduit un large public.

«Le modèle ressemble beaucoup à YouTube», note Jan Dawson, un analyste médias de Jackdaw Research qui remarque que ces derniers mois les applications vidéos de Facebook mettent en place une large structure «avec des vidéos recommandées ou « likées » par vos amis, celles que vous sauvegardez, celles qui sont les plus populaires», ajoute-t-il. Facebook avait déjà lancé une fonctionnalité de vidéos en direct avec FaceBook Live et fait part de son intention d’investir dans des contenus vidéos pour faire venir encore davantage d’annonceurs.

(L’essentiel/AFP)

Source : lessentiel.lu

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply