Voici pourquoi je vais voter pour Bouteflika

Voici pourquoi je vais voter pour Bouteflika

Par Mohamed IDIR
Expert en gestion de crise

Jusqu’à hier je jurais encore que le président actuel n’allait pas se représenter. J’étais en pause quand l’un de mes collaborateurs vient en courant pour m’informer que le clan présidentiel allait se réunir au siège du FLN pour annoncer, ensemble, d’une seule voix, ce qui ressemble à la candidature officielle de M. Abdellaziz Bouteflika. 

On me disant: « Ils ont osé le faire ! », une petite voix me disait au fond de moi que c’était encore une énième manœuvre afin d’offrir une sortie honorable à celui qui a régné sur l’Algérie pendant vingt années consécutives. Mon analyse  est sérieusement remise en question. J’espère toujours que le président va envoyer une lettre adressée au peuple disant: « Je vous remercie profondément pour votre confiance mais, ana tab djnani ! Je préfère céder le flambeau à la nouvelle génération car je me suis assez battu pour ce beau pays et il est temps de faire confiance à tous ces jeunes pleins de ressources, de compétences et d’énergie ». Oui, je l’espère encore !

Après une belle et longue journée de travail, en  rentrant à la maison, j’ai débouché une bonne bouteille de Ngaous et je me suis empressé d’allumer la télévision afin de m’enquérir des dernières nouvelles. C’était finalement vrai. Ils se sont présenté main dans la main afin d’annoncer le nom de leur candidat commun. Toute honte bue ils ont effectivement osé le faire.

Pendant un instant j’ai pris peur quant à la réaction du peuple. J’ai fais défilé mon mur Facebook afin de mesurer la température et, aucune fièvre à signaler, hormis les publications habituelles destinées à faire tourner en dérision cette décision. C’est connu, les algériens aiment rire de leurs malheurs et ils ont bien raison de le faire. Puis je suis monté sur la terrasse afin de scruter l’horizon. Il n’y a ni foules, ni fumée montant vers le ciel. Aucun pneu brûlé, aucun cri de contestation, c’est calme, un calme qui me perce les oreilles et qui m’arrache les tripes.

Ce matin encore, même constat. Les algériens se dirigent vers leur travail, les étudiants vers leurs écoles et ceux qui quotidiennement tiennent les murs des bâtisses du quartiers, sont aussi au rendez-vous. Le peuple a donc parlé et dans une démocratie qui se respecte on n’a pas le droit d’aller contre la volonté des citoyens.

Étant un démocrate convaincu j’ai décidé de me plier à ce choix et de joindre ma voix à celles et ceux qui soutiennent la candidature de son Excellence Abdel Aziz Bouteflika afin de lui permettre de continuer ses belles réalisations comme la distribution des logements dont je ne vais jamais bénéficier  ou la mosquée où je ne vais jamais aller prier.

La démocratie a parlé, vive le président !

9 comments

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply

9 Commentaires

  • Moi
    3 février 2019, 15 h 41 min

    Arretez de nous mettre crs portraits d’il y a 10ans au moins

    REPLY
  • abder.hacene
    3 février 2019, 15 h 45 min

    pourquoi tu le fais pas en premier pour qu’on te suive au lieu de boire n’egaous.

    REPLY
  • abder.hacene
    3 février 2019, 15 h 45 min

    pourquoi tu le fais pas en premier pour qu’on te suive au lieu de boire n’egaous.

    REPLY
  • Douai aghilasse
    3 février 2019, 16 h 30 min

    Moi j’ai débouché ma bouteille de vin

    REPLY
  • Nasser xpé
    3 février 2019, 16 h 31 min

    Veuillez changer la typographie utilisée pour qu’on puisse lire vos articles sans souffrance . merci ..

    REPLY