Pateh Sabally détenait un titre de réfugié depuis deux ans. Âgé de 22 ans, le jeune Gambien s’est jeté dans le Grand Canal de Venise, le 22 janvier dernier, dans l’objectif de se suicider, d’après les médias italiens.

Devant des centaines de personnes, dont certaines captaient les images du drame via leur GSM, le réfugié sera parvenu à ses fins dans l’indifférence la plus totale. Pis encore, il est possible d’entendre sur certaines vidéos des passants dire « Afrique, Afrique », « Laissez-le mourir » ou encore d’autres types d’insultes.

Malgré la bonne volonté de certains spectateurs de la scène, qui désiraient se jeter à l’eau, l’homme a fini par couler. Le Corriere del Veneto explique même qu’un maître nageur a tenté d’aller le secourir mais qu’une femme présente sur un des bateaux l’a déconcentré en lui criant que « l’homme faisait semblant ».

Alors que des bouées de sauvetage lui avaient été lancées, le jeune Pateh Sabally ne s’en saisira, volontairement, pas.

Une enquête a été ouverte.

Attention, les images ci-dessous peuvent choquer.