Tizi-Ouzou: l’APW demande le dégel de projets structurant en raison de la situation économique difficile de la wilaya

Tizi-Ouzou: l’APW demande le dégel de projets structurant en raison de la situation économique difficile de la wilaya

TIZI-OUZOU – L’Assemblée populaire de wilaya (APW) de Tizi-Ouzou, a demandé mercredi du gouvernement le dégel des projets structurants inscrits au profit de cette wilaya en raison de sa situation économique difficile.

Intervenant à l’ouverture des travaux de la session ordinaire de cette assemblée qui a inscrit à son ordre du jour le vote du Budget supplémentaire (BS) 2017, l’examen du bilan d’activité de la wilaya (exercice 2016) et de la situation de l’alimentation en eau potable, le Président d’APW, Mohamed Msela a estimé que la mesure de gel des projets  structurants décidée par le gouvernement en raison de la conjoncture économique difficile du pays, devrait prendre en considération le niveau de développement des wilayas et les spécificités socio-économiques des chacune d’entre elles.

Msela qui a déploré la réduction de 50% du BS alloué à la wilaya pour l’exercice 2017 et qui est d’environ 230 millions de DA, contre 470 millions de DA en 2016, a observé que Tizi-Ouzou   fait déjà face à une situation économique et sociale difficile induite par les récents événements qu’elle a vécu(avril 2001) et à cause desquels elle accuse un retard en matière de développement. Cette situation, a-t-il ajouté, est aggravée par la conjoncture économique du pays suite à la chute des prix du pétrole   a-t-il insisté.

Les événements vécus par cette région, a-t-il poursuivi, ont fait que cette dernière a connu un retard considérable dans l’inscription et le lancement de grands projets de développement. Le lancement effectif de projets structurants n’est intervenu que depuis quelques années ce qui a fait qu’ils n’ont pas pu être épargnés par le gel de crédits, a-t-il insisté.

Il a donc réitéré l’appel de l’Assemblée qu’il préside pour le dégel des projets structurants, dont le nouveau CHU, le complexe mère-enfants, le barrage de Sidi Khelifa, les axes autoroutiers Ain El Hammam/Draa El Mizan et Azazga/Azeffoune, les six stations d’épuration pour en amont du barrage de Taksebt et le projet de réalisation d’un incinérateur, tout en insistant particulièrement sur ceux du secteur de la santé.

 

APS

Lamia Siffaoui
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply