Selon le FMI: Le chômage atteindra plus de 13% en 2018

Selon le FMI: Le chômage atteindra plus de 13% en 2018
Photo APS

Le taux de chômage en Algérie devrait augmenter à 13,2% l’année prochaine, contre 11,7% en 2017 et 10,5% l’année passée, a indiqué hier le Fonds monétaire international (FMI) dans son dernier rapport sur les perspectives économiques mondiales, publié à Washington. Le rapport du FMI, met ainsi en évidence l’impact des ajustements budgétaires rendus nécessaires par la chute des prix du pétrole, anticipant en ce sens un tassement de la croissance économique à 1,4% en 2017, contre un taux de 2,9% prévu initialement en janvier dernier.

La chute des exportations algériennes de pétrole a eu un impact sur l’économie du pays : inflation en hausse, tassement de la croissance et recul du PIB. Le FMI, dans son dernier rapport, indique que le taux de chômage sera en nette hausse.

La croissance réelle du PIB de l’Algérie, qui s’est établie à 4,2% en 2016, devrait entamer une nette tendance au ralentissement dès cette année, avant de baisser encore plus sensiblement l’année prochaine à un niveau de 0,6%. Dans le même sillage, le FMI a également revu à la hausse ses prévisions sur l’inflation, dont le taux est ainsi établi à 6,4% pour l’année 2016, contre 5,9% prévu lors de précédentes projections.

Pour 2017 et 2018, le Fonds s’attend cependant à ce que l’inflation repasse à nouveau sous les 5% pour s’établir respectivement à des niveaux de 4,8% et 4,3%. S’agissant des équilibres financiers extérieurs, le FMI évoque un solde du compte courant négatif à -16,4% du PIB en 2016, indiquant toutefois que ce niveau de déficit devrait ensuite se réduire pour passer à -12,3% en 2017 et à -10,2% en 2018.

Yasmine Amziane
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply