Sélection algérienne de football : Belmadi veut instaurer un nouveau projet de jeu

Sélection algérienne de football : Belmadi veut instaurer un nouveau projet de jeu

Le nouveau sélectionneur de l’équipe nationale de football, Djamel Belmadi, a affirmé samedi qu’il voulait permettre aux Verts d’avoir un nouveau projet de jeu basé sur la possession de balle, soulignant que la réalisation de cet objectif nécessitait un peu de temps.

« Ma philosophie consiste à permettre à mon équipe de contrôler le jeu et d’éviter de subir le match. Là où je suis passé, on avait jusqu’à 65% de possession. En procédant de cette manière, nous avons plus de chances de gagner que de perdre la rencontre. J’ai envie de voir Brahimi, Mahrez, Ounas, … avec un ballon en permanence, je ne veux pas voir un Mahrez courir derrière la balle pour la récupérer. Je veux composer une équipe capable de briser l’organisation adverse, mais tout ça nécessite du temps, tout en ayant l’équilibre, autrement dit une bonne assise défensive », a indiqué Belmadi, au cours de son premier point de presse tenu au Centre technique national de Sidi-Moussa (Alger).

Belmadi (42 ans), arrivé à Alger en fin de matinée, a officialisé son engagement avec la Fédération algérienne (FAF) pour un contrat de quatre années, en remplacement de Rabah Madjer, limogé le 24 juin dernier, alors qu’il restait sur une mauvaise série de quatre défaites de rang en amical, dont la dernière concédée le 7 juin à Lisbonne face au Portugal (3-0).

« Je prends l’exemple de l’équipe de France, qui faut-il le souligner reste un vilain champion du monde en termes de possession de balle, mais qui a pu surpasser tout ça par l’esprit de ses joueurs et leur combativité, aux dépens du jeu. C’est important d’avoir un groupe qui peut avoir ces vertus. »

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply