SEAAL s’explique sur les coupures d’eau sur la partie ouest d’Alger

SEAAL s’explique sur les coupures d’eau sur la partie ouest d’Alger

Chargée de la gestion des services publics de l’Eau et de l’Assainissement des Eaux Usées sur l’ensemble des Wilayas d’Alger et de Tipasa, la SEAAL a expliqué, ce mercredi, les raisons qui étaient derrière les perturbations dans la distribution d’eau, durant les deux jours de l’Aid Al Adha, sur la partie ouest de la Capitale.

Dans un communiqué rendu public, la SEAAL indique qu’il y avait, certes, des perturbations, mais cela n’était pas en raison de défaillance technique de ses installations. « Le jour de l’Aid, nous avons enregistré un pic historique de consommation qui a atteint 1,235 Millions de m3/jour soit 1,2 Milliards de litres. Toutes les installations de SEAAL ont tourné à pleine capacité », indique ladite société dans un communiqué.

Cependant, ajoute-t-on, « les conditions météorologiques et la pointe exceptionnelle de consommation ont conduit à atteindre les limites du système d’Alimentation en Eau Potable », précisant que « le deuxième jour de l’Aid, deux installations stratégiques, l’usine de traitement du «SAA » et la station de pompage « SP3 » qui alimentent l’Ouest de la Capitale ont connu une rupture totale d’alimentation en énergie électrique pendant 5 heures, provoquant l’arrêt de l’Alimentation en Eau Potable d’Alger Ouest ».

Dans le même communiqué, il est cité qu’un bilan détaillé « est en cours » afin de tracer un plan d’actions pour sécuriser durablement la partie Ouest d’Alger, « qui reste malheureusement vulnérable, tant au plan hydraulique qu’électrique ».

admin
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply