Santé: le transfert des malades pour des soins à l’étranger a diminué de 90%

Santé: le transfert des malades pour des soins à l’étranger a diminué de 90%
Photo APS

ALGER- Le transfert des malades pour des soins à l’étranger a diminué de 90% depuis l’année 2000, grâce « au développement  des compétences nationales », a indiqué mardi à Alger le directeur général de la Caisse nationale des assurances sociales des travailleurs salariés  (CNAS),Tidjani Hassan Haddam.

« Le transfert des malades pour des soins à l’étranger a diminué de 90% durant la période allant de 2000 à 2017, grâce à la politique de santé et  de sécurité sociale liée au développement des compétences nationales, notamment à travers les conventions signées avec certains pays en vue de  réaliser des actions de soins en Algérie », a précisé M. Haddam au cours d’une rencontre sur la clinique médico-chirurgicale infantile (CMCI) de  Bou-Ismail, dans la wilaya de Tipaza.
Le même responsable a ajouté que dans « cette vision globale de prise en charge et d’accompagnement permanent des assurés sociaux, les enfants  atteints de malformations congénitales sont pris en charge au niveau de la clinique CMCI, un établissement relevant de la CNAS ».
Il a fait savoir que la clinique de Bou-Ismail est « la seule structure publique en Algérie spécialisée en chirurgie cardiaque infantile depuis  plus de 30 ans et reçoit tous les malades atteints de cardiopathies congénitales de l’ensemble des régions du pays », précisant que la  modernisation de la gestion de l’établissement, la formation de son personnel et le transfert des technologies, ont contribué « sensiblement » à  la réduction du transfert des malades pour soins à l’étranger.
Cette journée médico-chirurgicale a été marquée par la présentation de communications sur les différents volets liés à la prise en charge des  malades, avec pour objectif de vulgariser les activités assurées au niveau de cet établissement et mettre en évidence son évolution en matière de  chirurgie cardiaque infantile et dresser un bilan à ce sujet.
La clinique de Bou-Ismail offre aux parents d’enfants malades, un moyen d’hébergement et de restauration afin de leur permettre de rester aux côtés  de leurs enfants durant la période d’hospitalisation, en plus d’une cellule d’écoute et d’orientation.

 

APS

S.K
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply