Sahara occidental : bataille rangée pour la succession de Mohamed Abddelaziz

Sahara occidental : bataille rangée pour la succession de Mohamed Abddelaziz

Au lendemain de la mort du secrétaire général du front Polisario Mohamed Abdelaziz, les spéculations vont bon train quant à celui qui remplacera le défunt, entre Mohamed Bouhali, Taleb Omar et Mustapha Sayid.

D’après l’article 49 du statut fondateur du Polisario, Khatri Addouh, président du Conseil national, assurera l’intérim pendant 40 jours, avant l’élection d’un nouveau président.

Parmi les candidats, se trouve Mohamed Lamine Bouhali, ex-ministre sahraoui de la Défense et ex-officier de l’armée algérienne. Eternel rival de Mohamed Abdelaziz, son seul handicap sera cette mauvaise réputation qui lui colle à la peau: celle d’avoir utilisé la manière forte dans la gestion des camps de Tindouf et son implication présumée dans les scandaleux détournements des aides internationales.

Abdelkader Taleb Omar, actuel premier ministre sahraoui, est l’autre candidat. Natif de Tan Tan et membre du Polisario depuis 1975, Taleb Omar était celui qui gérait les réunions de consultation à Alger autour de l’identité du successeur de Mohamed Abdelaziz depuis sa maladie.

Bachir Mustapha Sayed, le frère de l’un des fondateurs du front, El Ouali, est le troisième prétendant, mais qui aurait des chances minimes pour prendre les commandes. Bachir Mustapha a toujours milité pour une solution politique au conflit du Sahara.

 

admin
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply