Réfugiés : un projet de loi bientôt soumis au parlement

Réfugiés : un projet de loi bientôt soumis au parlement
APS PHOTOS © 2017

Le gouvernement, le ministère des Affaires étrangères plus précisèment,  vient d’achever l’élaboration du projet de loi portant sur le statut des réfugiés et des apatrides, un projet de loi qui ne passera pas  inaperçue sur la toile. Ce projet de loi,sera présentée devant les membres du Parlement pour adoption, avant la clôture de cette session qui se tiendra le 8 juillet.  Ce texte intervient dans le cadre urgent et obligatoire puisque  l’Algérie fait face, depuis ces dernières années, à un flux mixte important de réfugiés et de migrants subsahariens. Le fléau s’est largement répandu  dans la capitale et ailleurs, dans d’autres wilayas.

Le projet de loi en question définira, outre les mécanismes d’accès aux soins et à la scolarité des enfants, les conditions d’accès au marché du travail.  La réalité des migrants subsahariens en Algérie et autres réfugiés, ignorée par les pouvoirs publics, a fini donc par s’inviter dans le débat public officiel. Dans les débats, les participants ont rappelé que l’Algérie a toujours été une terre d’accueil.

L’exemple cité à ce titre est le cas des réfugiés sahraouis qui sont installés à Tindouf depuis 1975. “165 000 Sahraouis ont fui le Sahara occidental en 1975, au lendemain de l’occupation marocaine”.  L’Algérie qui était un simple pays de transit vers l’Europe, est en passe de devenir carrément un pays de destination et d’installation pour les migrants subsahariens qui ont fui leurs pays d’origine pour des raisons économiques.

Pourquoi la question des réfugiés subsahariens fait-elle autant le buzz  alors que pas moins de 40 000 Syriens sont installés  dans le pays. Ils disposent d’un titre de séjour provisoire à renouveler chaque 60 jours.

Yasmine Amziane
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply