Promotion du tourisme, amélioration des services sanitaires et création d’emplois au centre des interventions des députés

Promotion du tourisme, amélioration des services sanitaires et création d’emplois au centre des interventions des députés

ALGER- La promotion du secteur du tourisme, l’amélioration des services sanitaires et la promotion du monde du travail, ont été au centre des interventions des députés de l’Assemblée populaire nationale (APN) dans la nuit de mercredi à jeudi dans le cadre du débat du Plan d’action du Gouvernement.

Evoquant l’alternative économique pouvant mettre terme à la dépendance aux hydrocarbures, les députés du Rassemblement national démocratique (RND) ont estimé que la promotion du tourisme était la seule voie pour ce faire, précisant que la promotion du secteur exigeait des solutions pour lever les obstacles qui se posent à sa promotion, à l’instar du défaut de planification et de l’absence de réhabilitation du foncier touristique.

La députée Imane Aouada (RND) a insisté à cet égard, sur la nécessité d’élargir les prérogatives des collectivités locales, ce qui leur permettrait de promouvoir le tourisme et d’exploiter les potentiels locaux de chaque région.

Au volet social, la députée Zoubida Chafi du même parti, a suggéré d’élaborer un fichier national réservé à l’aide sociale en substituant le couffin de Ramadhan par des sommes d’argent.

les députés de TAJ ont appelé, de leur côté, à créer des pôles sanitaires régionaux pour alléger la surcharge qui pèse sur les hôpitaux situés dans les grandes villes.

Le député Hadj Laaroussi Karim du parti Al-Karama a, pour sa part, proposé l’arrêt des poursuites judiciaires à l’encontre des jeunes n’ayant pas pu rembourser les crédits obtenus dans le cadre des différents mécanismes mis en place par l’Etat en vue de créer des micro-entreprises.

De son côté, le député Nadji Ibrahim (indépendant) a appelé à accélérer l’élaboration des textes d’application en vue de concrétiser les engagements relatifs à l’officialisation de la langue amazighe.

 

La majorité des interventions des députés a été axée sur l’impérative recherche d’alternatives économiques pour se détacher de la dépendance aux hydrocarbures, appelant au développement du système bancaire pour faciliter les investissements et créer des postes d’emploi.

 

APS

Lamia Siffaoui
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply