Premier jour de l’Aïd El Fitr : Les commerçants ont répondu à l’Appel

Premier jour de l’Aïd El Fitr : Les commerçants ont répondu à l’Appel

Différentes régions de l’Algérie sont réputées « mortes » durant les jours de l’Aïd. Cependant, cette image fait, désormais, partie du passé, en témoigne ce qui a été constaté ce mercredi, coïncidant avec le premier jour de l’Aïd El Fitr.  Epiceries, boulangeries et bouchers ont ouvert leurs rideaux.

Le ministre du Commerce, Bakht Belaib, était en tournée dans la ville d’Alger, et a fait un constat positif, même s’il a avoué que certains produits étaient indisponibles dans quelque quartiers, expliquant ce manque par une désorganisation de la distribution.

«Nous avons obtenu cette mobilisation des commerçants par leur consentement», a déclaré le ministre qui a appelé par la même occasion à cesser de diaboliser cette catégorie. « Ce n’est pas facile de convaincre les commerces à ouvrir un jour de fête. Suite à cette visite, je suis ravi de voir l’adhésion des commerçants pour assurer l’approvisionnement des citoyens », a-t-il déclaré.

Le ministre a affirmé qu’il fallait attendre la fin du long week-end pour avoir toutes les données des différentes wilayas du pays et savoir concrètement si les commerces ont adhéré à cette démarche. Dans le cas contraire, « des mesures nécessaires sont prévues par la loi ».

 

Mohamed Benhemla
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply