Ouyahia : l’élection présidentielle aura bien lieu en avril 2019

Ouyahia : l’élection présidentielle aura bien lieu en avril 2019

Le Secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND), Ahmed Ouyahia a déclaré, samedi à Alger, que la prochaine présidentielle se déroulera comme prévue en avril 2019 et que la décision d’un remaniement ministériel relève des prérogatives du président de la République.

La prochaine présidentielle « aura bien lieu en avril 2019 » et faire lien entre une dissolution du Parlement et des élections législatives anticipées et le report de l’élection présidentielle est « une pure illusion politique », a affirmé M. Ouyahia lors d’une conférence de presse, en marge séminaire national des militantes de son parti.

Tout remaniement ministériel « relève des prérogatives du président de la République, cela n’est pas nouveau », a-t-il souligné, ajoutant que Ouyahia en tant premier ministre « dérange certains ».

Concernant les changements opérées par le président de la République au sein de l’Armée nationale populaire (ANP), le SG du RND a soutenu que « c’est là une question ordinaire dans le parcours de toute structure de l’Etat », ajoutant que « l’Armée est constamment disposée à accomplir sa mission et c’est là, le plus important ».

Le RND « partie prenante » dans le Front populaire solide

Il a affirmé que son parti est « partie prenante » dans le Front populaire solide auquel a appelé le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, de même qu’il est « un allié » dans cette même initiative, avec le parti du Front de libération nationale (FLN).

« Nous avons besoin de la vigilance et de la mobilisation et c’est là, la portée du message du président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, lorsqu’il avait prôné l’institution d’un front populaire solide dans lequel nous sommes partie prenante et allié avec le FLN. Chacun de nous  a sa propre méthode et nous travaillons dans le même sens afin de concrétiser le même objectif, qui est la préservation de la paix et de la stabilité ».

Le Secrétaire général du RND a appelé, dans ce contexte, les militantes de sa formation politique à transmettre « la portée de ce message », en direction de toutes les catégories de la société, au service de la sécurité et de la stabilité du pays, d’autant plus que l’Algérie « est dans une spirale de troubles marquant son voisinage ».

M. Ouyahia a, en outre, réitéré  » le soutien » de sa formation politique à la poursuite du président Abdelaziz Bouteflika à conduire le pays, l’exhortant à nouveau, à se porter candidat à la prochaine présidentielle.

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply