Noureddine Amir réélu au Comité pour l’élimination de la discrimination raciale de l’ONU

Noureddine Amir réélu au Comité pour l’élimination de la discrimination raciale de l’ONU
APS PHOTOS © 2017

NEW YORK – L’Algérien Noureddine Amir est triomphalement réélu au comité pour l’élimination de la discrimination raciale de l’ONU pour un cinquième mandat de quatre ans qui débutera à compter de janvier 2018, a-t-on appris vendredi auprès de la représentation d’Algérie à New York.

Amir a été réélu à la majorité écrasante de 128 voix lors de la 27ème réunion des Etats parties à la convention internationale sur l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale qui s’est tenue jeudi au siège des Nations Unies.

Son élection vient rallonger la liste des candidats algériens récemment élus aux fonctions internationales à l’instar de Ahmed Laraba à la Commission du droit International et de Boualem Bouguetaia au Tribunal International du Droit de la Mer.

Outre M. Amir, le comité a élu au premier tour les candidats de huit pays (le Japon, la Belgique, la Hongrie, la Turquie la Corée du Sud, le Brésil, Maurice et la Cote d’Ivoire).

Le scrutin, destiné à renouveler les neuf sièges vacants du comité, a fait évincer dès le premier tour les candidats du Maroc, de la Namibie, de l’Equateur, de l’Irak, du Congo et du Djibouti.

Pour rappel, le comité se compose de dix-huit experts connus pour leur haute moralité et leur impartialité. Les membres sont élus pour quatre ans par les Etats parties à la Convention. Des élections ont lieu tous les deux ans pour remplacer la moitié des membres.

La composition du comité tient compte d’une répartition géographique équitable et de la représentation des différentes formes de civilisation ainsi que des principaux systèmes juridiques.

 

APS

Lamia Siffaoui
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply