Mouvement de protestation des travailleurs de la SNTF pour réclamer la sécurité

Mouvement de protestation des travailleurs de la SNTF pour  réclamer la sécurité
APS PHOTOS © 2017

ALGER- Le trafic ferroviaire était à l’arrêt, mercredi,  suite à un mouvement de protestation inattendu, déclenché par des  travailleurs de la Société nationale des transports ferroviaires (SNTF), et  qui a duré près de 2 heures, en réaction à l’agression d’un collègue à Birtouta, a indiqué la Direction générale de la SNTF.

 » Le trafic ferroviaire à Alger a repris du service à 16h16 à travers tout le réseau de la wilaya d’Alger, et ce, après un débrayage observé à partir de 14h12″, affirmé à l’APS, le PDG-adjoint de SNTF, M. Adjout Djamel.

 » Nous avons dialogué avec les travailleurs et nous sommes parvenus à un accord pour renforcer la sécurité au niveau du réseau ferroviaire et des gares », a ajouté M. Ajout.

Pour sa part, le représentant des travailleurs de la SNTF, M. Chemoun El Hadi, a indiqué que l’unique revendication porte sur « le renforcement de la sécurité à travers le réseau ferroviaire » après les agressions dont ont été victimes les travailleurs au cours de leurs navettes ».

Ce mouvement de protestation intervient suite à l’agression d’un collègue poignardé à l’intérieur du train, ce qui a nécessité son hospitalisation, a encore précisé M.Chemoun. Après une perturbation sur les lignes de banlieue Est et Ouest de la capitale, le trafic ferroviaire a repris vers 16h00 .

 

APS

Salima Tamani
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply