Milovan Rajevac – journalistes : Premier face-à-face à Alger

Milovan Rajevac – journalistes : Premier face-à-face à Alger

Le nouveau sélectionneur de l’Équipe nationale algérienne, le Serbe Milovan Rajevac, a animé, ce jeudi, sa première conférence de presse, au centre de presse de l’OCO  Mohamed Boudiaf à Alger.

L’occasion était, donc, pour les représentants des différents médias de poser plusieurs questions, concernant plusieurs aspects, mais force était de constater que les réponses étaient « évasives », ce qui était prévisible, étant donné que l’homme vient tout juste de prendre ses fonctions, alors que sa prise de contact avec les joueurs ne s’est encore pas faite.

Comme première question posée au technicien Serbe, qui était accompagné d’un interprète, a concerné, justement, le barrage de langue, sachant qu’il (Rajevac) ne maîtrise pas la langue française.  Mais pour le successeur de Christian Gourcuff, cela ne va poser problème. « Lorsque j’étais au Ghana, j’étais confronté au même cas. J’ai appris l’Anglais, et cela n’a pas posé de problème ensuite. Je vais en faire de même pour le Français. Aussi, il ne faut pas oublier que plusieurs joueurs de la sélection algérienne parlent Anglais. A tout cela, et comme on dit, le langage du football est international », a-t-il expliqué.

Sa « très grande expérience en Afrique », Rajevac veut la mettre au profit de sa nouvelle sélection afin d’atteindre les objectif assignés, à savoir réussir une CAN 2017 à la hauteur des attentes ainsi qu’une qualification pour le Mondial 2018 en Russie, lui dont le contrat s’étalera jusqu’à la CAN 2019.

« Je connais bien cette sélection algérienne, et j’étais même l’un de ses supporters lors de la Coupe du Monde 2018 au Brésil. Nous avons tous les moyens, matériels et humains, pour confirmer notre place de leader en Afrique et, surtout, nous qualifier pour la Coupe du Monde 2018. Atteindre la finale de la CAN 2017 est un grand challenge, mais l’objectif est de gagner cette CAN et participer à la Coupe des confédérations. Mon rêve, aussi, c’est de faire mieux que cette 5e place avec le Ghana en Coupe du Monde », a déclaré Rajevac encore.

Le Serbe, qui a décidé de travailler avec les mêmes membres du staff technique qui ont collaboré avec Gourcuff, a évoqué le cas des joueurs qui ne jouent que rarement avec leurs clubs, et qui sont, malgré cela, convoqués chez les Verts. Sur ce point, le conférencier n’a pas voulu trop spéculer, puisque, selon ses dires, « le plus important est de trouver la meilleure formule pour que l’équipe obtienne les meilleurs résultats possibles ». « J’espère avoir la chance de lancer des jeunes joueurs algériens comme je l’avais fais au Ghana. Il est important d’avoir deux bons joueurs par poste pour avoir de la concurrence au sein de l’équipe », dit-il encore.

Sur un autre volet, et concernant sa philosophie de jeu, lui qui est réputé adepte du système défensif, Rajevac, a indiqué que, pour lui, « seul le résultat compte ». « Je préfère moins bien jouer et gagner que de très bien jouer et perdre. Gagner 5 fois sur le score de (1-0) que de gagner une seule fois par (5-0) », argumente le successeur de Gourcuff.

S’agissant de la domiciliation des rencontres des Verts, le conférencier a indiqué qu’il aura le temps de discuter avec le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, par rapport à ce point, ajoutant que cela « n’est pas une priorité pour l’heure ». Dans le même sillage, il n’a pas taris d’éloges sur les supporters algériens, lui qui affirme qu’il sait, déjà, à quoi il doit s’y attendre.

Enfin, et après la dernière rumeur concernant la programmation d’un match amical face à la sélection tunisienne, au mois de septembre prochain, Rajevac a coupé court, indiquant qu’aucun match n’est programmé en cette période. Il a annoncé, enfin, qu’aucun match amical n’est programmé pour le mois de septembre. « Nous allons nous contenter du match face au Lesotho, en Éliminatoires de la CAN 2017, parce que j’ai besoin de connaître mes joueurs et de faire un long stage avec eux », annonce encore Rajevac.

Mohamed Benhemla
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply