Mémorandum d’entente entre les agences spatiale algérienne et émiratie sur l’échange d’expériences techniques

Mémorandum d’entente entre les agences spatiale algérienne et émiratie sur l’échange d’expériences techniques
Photo APS

ALGER – Un mémorandum d’entente a été signé lundi à Alger entre les agences spatiales algérienne et émiratie sur le renforcement de la coopération et l’échange d’expériences techniques dans le domaine.

Le mémorandum a été signé par le directeur général de l’Agence spatiale algérienne, Azeddine Ousedik, et le président de l’agence spatiale émiratie, Khalifa Al Romaithi, lors d’une cérémonie présidée par le ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de la signature du document, le ministre a souligné l’importance de la signature de cet accord qui a pour objectif l’élargissement de la coopération bilatérale entre les deux pays, estimant que ce mémorandum constitue « un jalon important dans la consolidation de la coopération entre l’Algérie et les Emirats arabes unis ainsi qu’avec les autres pays arabes ».

« Partant de cette l’expérience entre les deux pays qui vise à élargir la coopération dans le domaine spatial, nous espérons renforcer la coopération avec d’autres pays arabes, notamment dans ce contexte marqué par un progrès  important dans le domaine spatial », a soutenu M. Messahel.

Pour sa part, le directeur général de l’Agence spatiale algérienne a mis l’accent sur l’importance de la signature de ce mémorandum portant sur l’échange d’expériences et la mise en place de programmes communs dans le domaine spatial, notamment en ce qui concerne l’amélioration du niveau technique et le soutien de la formation, ajoutant que l’amorce de l’étape d’application du mémorandum se fera directement après la signature du document ».

Le président de l’Agence spatiale émiratie a souligné son engagement à « soutenir la coopération bilatérale entre les deux pays dans le domaine spatial pour promouvoir le niveau technique entre les deux pays et dans le monde arabe ».

M. Al Romaithi a relevé « l’intérêt accordé par les dirigeants des deux pays au renforcement de cette spécialité scientifique importante et développée en vue d’être au diapason des pays leaders en la matière ».

 

APS

Karim Arhab
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply