Macron offre une indemnité de 40 millions d’euros aux Harkis

Macron offre une indemnité de 40 millions d’euros aux Harkis

Dans un rapport remis le 17 juillet à la secrétaire d’Etat français auprès de la ministre des Armées, Geneviève Darrieussecq, par le préfet Dominique Ceaux, plusieurs mesures visant à rendre hommage aux dizaines de milliers de harkis abandonnés par la France au sortir de la guerre d’Algérie, a rapporté Le Figaro ce lundi 20 août.

Le préfet plaide tout d’abord pour une « résolution parlementaire pour acter la reconnaissance de la nation », ensuite le rapport Ceaux évoque ainsi l’enseignement « obligatoire de la guerre d’Algérie au collège ainsi qu’au lycée ». Si le rapport précise que l’Etat ne pourra pas satisfaire « toutes les demandes » concernant les réparations, Geneviève Darrieussecq évoque tout de même le chiffre de 40 millions d’euros sur quatre ans. Une somme dérisoire aux yeux des associations de harkis, qui parlent d’une proposition « ridicule » émanant d’un rapport « inacceptable».

En tout cas ce rapport et ses indemnités risquent de perturber les relations « historiques » entre l’Algérie et la France. Le ministre français des affaires étrangères Jean-Yves Le Drian assurait le 7 juillet dernier faire tout son possible pour « permettre de préserver le droit des harkis à retourner dans leur pays », la réponse du ministre des Moudjahidine M.Zitouni à l’époque, a été catégorique « Le sort des harkis a déjà été tranché par l’histoire. [Ils] ont choisi leur camp. Les personnes ayant trahi leur pays et leurs frères n’ont aucune place sur notre sol ».

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply