L’Iran a envoyé cinq avions de produits alimentaires au Qatar

L’Iran a envoyé cinq avions de produits alimentaires au Qatar
AFP

TÉHÉRAN | L’Iran a envoyé cinq avions de produits alimentaires au Qatar après l’embargo imposé à cet émirat par l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et Bahreïn, a déclaré à l’AFP Shahrokh Noushabadi, porte-parole de la compagnie Iran Air.

«Jusqu’à maintenant cinq avions chargés chacun d’environ 90 tonnes de produits alimentaires et de légumes ont été envoyés au Qatar. Un sixième doit partir aujourd’hui », a déclaré M Noushabadi. «Nous continuerons les envois tant que le Qatar nous le demandera», a-t-il ajouté sans préciser s’il s’agissait d’une aide ou d’une transaction commerciale.

Par ailleurs, «350 tonnes de produits alimentaires ont également été chargés sur trois petits bateaux» pour être envoyés au Qatar, selon Mohammad Mehdi Bonchari, le directeur du port de Dayyer (sud de l’Iran), cité par l’agence de presse Tasnim.

Le port de Dayyer, situé dans la province de Bouchehr est situé juste en face du Qatar. Le Qatar se retrouve isolé depuis la décision prise lundi par l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, Bahreïn, l’Égypte et le Yémen de rompre leurs relations diplomatiques avec Doha, accusé de «soutenir le terrorisme» et de se rapprocher de leur rival iranien.

Cette rupture se concrétise par l’interruption des liaisons aériennes, maritimes et terrestres avec le petit émirat gazier qui importe une grande partie de ses produits consommés. L’Arabie saoudite a fermé sa seule frontière terrestre par laquelle transite 40 % de son approvisionnement alimentaire.

L’Iran, tout comme la Russie et la Turquie, prône un dialoguer pour régler la crise. L’Iran chiite et l’Arabie saoudite sunnite s’opposent sur toutes les crises régionales, notamment la Syrie, le Yémen, l’Irak, Bahreïn.

Depuis le début crise, l’Iran a également ouvert son espace aérien aux vols vers et en provenance du Qatar.

Selon les responsables iraniens, une centaine d’avions supplémentaires traversent le ciel d’Iran, soit une augmentation de 17 % des vols internationaux, selon un responsable de l’aviation civile, cité par l’agence officielle Irna.

 

AFP

Source : JDM

Lamia Siffaoui
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply