l’importation de la viande rouge arrêtée

l’importation de la viande rouge arrêtée
Photo fr.depositphotos.com

À quelques semaines seulement du mois sacré de ramadan, le ministre du commerce par intérim a annoncé, l’arrêt de l’importation de la viande rouge. La viande rouge congelée est prisée par nombre de consommateurs du fait de son prix « abordable ». Cette mesure aura-t-elle un impact sur le consommateur ?

Les associations de consommateurs, qui qualifient la mesure de nécessaire, estiment qu’il n’y aura aucun impact sur le consommateur. Selon eux, la grande quantité de la viande rouge est utilisée dans les restaurants et non par les ménages. Les associations qui saluent cette décision du gouvernement, estiment aussi que le risque encouru par la consommation de la viande congelée est très important notamment pendant sa transformation.  Le taux annuel de l’importation de la viande congelée, estimé à une moyenne entre 60 000 et 70 000 tonnes, n’est point important.
Les quantités importées annuellement, représentent seulement 10% de la totalité de la consommation nationale. Cependant, la production nationale, estimée entre 800 000 et 900 000 entre les viandes rouges et blanches, reste insuffisante. Or, le besoin national est de l’ordre de 1 million de tonnes.

L’Algérien, consomme une moyenne annuelle de 20 kilos de viande contre une recommandation mondiale de 25 kilos par an. Il faut dans ce cas encourager la production nationale à travers l’élevage, une filière qui reste en deçà des capacités.  L’Algérie gagnerait beaucoup, en encourageant l’élevage et l’exploitation de la viande cameline et de chèvre par exemple.

Yasmine Amziane
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply