Les noms des lauréats du Prix « Les amis du livre » connus

Les noms des lauréats du Prix « Les amis du livre » connus
Photo APS

ALGER- Le Prix « Les amis du livre », destiné à récompenser les différents acteurs du secteur du livre et de la communication, a été décerné à quatre lauréats lors d’une cérémonie organisée samedi soir à Alger.

Pour sa première édition, la plus haute distinction du prix « Les amis du livre », a été attribuée  à Abderrahmane Ali Bey, responsable de la librairie Tiers-Monde, sise à Alger-Centre, pour avoir « représenté l’interface exemplaire entre le lecteur, l’auteur et l’éditeur depuis 30 ans », selon le jury.

Le Prix « Coup de coeur » est revenu à Lounès Khir, autodidacte et passionné de la littérature, qui non voyant, se fait lire des romans par ses amis, alors que la « Distinction honorifique » est remise à Aicha Kassoul, animatrice vedette de l’émission radiophonique dédiée à la littérature « Un monde qui nous rassemble parce qu’il nous ressemble », diffusée à la chaîne III de la Radio algérienne.

Le Prix « Hommage à titre posthume » est revenu à Jacques Berque (1910-1995), sociologue et islamologue engagé en faveur de la Révolution  et l’indépendance de l’Algérie.

La distinction qui se veut un hommage à titre posthume à celui qui a offert un lot important de sa bibliothèque personnelle à la commune de Frenda (Tiaret), a été reçue par son fils, Belmondo Caccia.

La cérémonie de remise des prix s’est déroulée à l’hôtel El-Aurrassi en présence des ministres de la Communication Hamid Grine, de la Culture Azzedine Mihoubi et d’autres membres du gouvernement.

Le directeur général de l’agence de presse « Algérie Presse Service » (APS), Abdelhamid Kacha, et le P-dg de l’Entreprise nationale de communication, d’édition et de publicité (Anep), Djamel Kaouane, étaient également présents à cette cérémonie.

Dans son allocution prononcée à cette occasion, M. Grine a souligné l' »attachement » et la « passion » des lauréats pour le livre, précisant que ce prix est une récompense pour ceux qui n’ont pas la chance de participer aux prix destinés, entre autres, aux écrivains. « Les  lauréats ont  prouvé leur passion et attachement pour le livre », a-t-il dit.

Pour M.Mihoubi, ce prix est un « acquis » pour la culture algérienne et un encouragement pour le livre et la promotion de la lecture, un objectif, dit-il, consacré dans la loi relative aux activités et au marché du livre, promulguée dernièrement.

Pour sa part, M. Kaouane a expliqué que l’idée d’organiser ce prix est motivée par le constat faisant état  du « rétrécissement des espaces de créativité et de débat constructif », notant que cette distinction récompense les efforts de tous les acteurs du marché du livre dont les libraires et les bouquinistes qui oeuvrent pour la promotion du livre et de la lecture.

Initié par l’Anep, le Prix « Les amis du livre » récompense les  acteurs du livre tels que les libraires, les bouquinistes, les relieurs de livres, les passionnés du livre et même les journalistes.

Décerné à quatre lauréats, le prix est doté d’une récompense pécuniaire de 1 million DA, de 700.000 DA, de 500.000 DA et de 300.000 DA, respectivement.

Le jury, composé de quatre membres dont un éditeur et des conseillers auprès de l’Anep, a choisi les lauréats parmi une liste préétablie par les réseaux de l’Agence à travers le pays.

Karim Arhab
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply