Les images suscitent l’indignation des internautes: Il suspend un enfant du 15e étage pour des « likes » sur Facebook …

Les images suscitent l’indignation des internautes: Il suspend un enfant du 15e étage pour des « likes » sur Facebook …
Facebook

Les images suscitent de vives réactions depuis leur publication samedi 07 juin 2017 sur les réseaux sociaux. Des clichés montrant un homme suspendre un enfant de bas âge du haut d’un immeuble, « menaçant » de le « jeter de la fenêtre « s’il ne récolte pas 1000 likes sur sa publication », suscitent l’indignation et le courroux des internautes.

Les images ont été prises à la cité AADL adjacente au quartier Smaïl Yefsah dans la commune de Bab Ezzouar. Leur auteur, qui n’a pas montré son visage, a pris « en selfie » un enfant de bas âge, son fils selon des habitants du quartier, suspendu par son t-shirt du 15e étage du bâtiment.

Ça c'est passé hier a Bab Ezzouar, un père photographie son fils dans des positions dangereuses pour avoir plus de J'…

Posted by Info Trafic Algérie – ITA on Saturday, June 17, 2017

Dans un des clichés, l’enfant semblait terrorisé, au bord des larmes.

L’auteur de ces photos menaçait dans la description de ce post de « jeter cet enfant par la fenêtre s’il ne récoltait pas 1000 likes ».

Les internautes ont rapidement réagi à ces images, qualifiant son auteur de « malade », « irresponsable », de « taré », voire de « terroriste » et de « criminel ». Dans leurs commentaires sur différentes pages Facebook, ils ont signalé un cas de « maltraitance », appelant le « Procureur de la république à s’auto-saisir de cette affaire ».

 

Voici un papa de bab ezouar qui partage une photo de son enfant qu'il tend du 15 ème étage de son immeuble et partage la…

Posted by Amira Bouraoui on Saturday, June 17, 2017

Certains ont ainsi exhorté les voisins de cet homme et les habitants du quartier à porter plainte contre ce « père ». Ils ont appelé à contacter les éléments de la Gendarmerie ou de la Sûreté nationales, pour identifier l’auteur de ces photos et le poursuivre en justice. Voir lui retirer la garde, s’il s’agit bien du père.

 

Source : huffpostmaghreb.com

Samia Fali
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply