Les élus locaux appelés à valoriser les atouts de développement de leurs communes

Les élus locaux appelés à valoriser les atouts de développement de leurs communes

ALGER – Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a appelé, jeudi à Alger, les présidents des Assemblées populaires communales (P/APC) à trouver des solutions à même de valoriser les atouts de développement de leurs communes.

Dans son allocution au terme des travaux d’une conférence sur l’efficacité énergétique, M. Bedoui a indiqué « vous (P/APC) entamez un nouveau mandat électoral avec tout ce qu’il comporte de défis (…), vos communes recèlent d’atouts de développement que chaque assemblée élue doit valoriser ».

« Cet objectif ne saurait se réaliser sans l’adoption des principes du développement durable, notamment le recours aux énergies propres et renouvelables et la rationalisation de leur consommation dans le cadre d’une économie circulaire, en sus de l’utilisation des nouvelles techniques de gestion intelligente des villes », a ajouté le ministre.

Il a relevé, dans ce cadre, que son département ministériel avait franchi de grands pas en terme de modernisation de ses institutions mais demeure toutefois au début de son parcours.

« Nous sommes sur le point de préparer de nouveaux ateliers qui vont changer radicalement la vision des responsables locaux dans la gestion locale », a affirmé le ministre qui a appelé les responsables locaux à se préparer à ce changement.

Dans ce cadre, M. Bedoui a affirmé que la transition énergétique est parmi les thèmes importants de ce changement qui, a-t-il dit « semble difficile pour certains mais il est nécessaire et nous allons le faire de façon progressive jusqu’à l’atteinte des objectifs escomptés ».

Le ministre a fait savoir que « toutes les communes doivent élaborer un plan d’action local pour la promotion des énergies renouvelables, et partant, réaliser l’efficacité énergétiques attendue et attribuer un budget annuel pour sa mise en oeuvre ».

Pour ce qui est de la formation, M. Bedoui a fait état de la programmation de deux sessions de formation dans le domaine des énergies renouvelables au profit de 116 techniciens et attachés au cabinet, et ce à travers les 48 wilayas du pays, soulignant le lancement, durant 2018, des programmes de formation pour les chargés de l’énergie au niveau de chaque commune.

APS
Amel IDIR
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply