Lenovo dévoile des téléphones intelligents à réalité augmentée

Lenovo dévoile des téléphones intelligents à réalité augmentée
PHOTO ERIC RISBERG, AP

AFP – San Francisco

Le groupe informatique chinois Lenovo a dévoilé jeudi à San Francisco une série de nouveaux téléphones intelligents, dont le tout premier téléphone utilisant une technologie de réalité augmentée développée par Google.

Le partenariat entre Google et Lenovo avait été annoncé en janvier lors du salon CES de Las Vegas, mais aucun détail sur l’appareil n’avait filtré à l’époque.

Le «PHAB2 Pro», premier appareil grand public incorporant la technologie du «projet Tango» de Google, sera disponible dans le monde entier en septembre pour 499 dollars.

Il dispose de capteurs lui permettant de repérer et cartographier son environnement immédiat, ce qui permet ensuite de voir sur son écran les images du monde réel auxquelles s’ajoutent d’autres éléments sous forme d’hologrammes.

Les applications vont des jeux à la recherche de la taille de canapé qui s’intègre le mieux dans une pièce.

Google avait dévoilé le projet de recherche Tango en 2014, sur un appareil mobile expérimental bardé de capteurs pour pouvoir reproduire une pièce en 3D et l’environnement autour de l’utilisateur. Mais jusqu’ici, le seul appareil à utiliser la technologie était une tablette fabriquée par Google à destination des développeurs.

Lenovo a aussi présenté jeudi de nouveaux téléphones intelligents personnalisables Moto Z fabriqués par sa filiale Motorola (rachetée à Google en 2014 pour près de 3 milliards de dollars).

Des modules peuvent être fixés sur ces appareils avec de petits aimants afin de leur donner des fonctionnalités supplémentaires, par exemple les transformer en puissants haut-parleurs ou leur permettre de projeter des vidéos sur des murs ou des plafonds utilisés comme de grands écrans.

«Ce téléphone peut se transformer», a fait valoir l’acteur Ashton Kutcher, l’une des célébrités recrutées par Lenovo pour lui servir de porte-parole, évoquant «un changement total des règles du jeu».

Lenovo a aussi lancé un concours de création de modules pour les développeurs, doté d’un prix d’un million de dollars.

Le Moto Z sera d’abord disponible aux États-Unis dans les prochains mois pour les clients de l’opérateur Verizon, puis il sera lancé ailleurs dans le monde plus tard cette année, selon Lenovo. Son prix n’a pas été divulgué.

 

Lapresse.ca

Sabrina Lallemand
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply