Législatives 2017 : L’UE, l’UA et l’OCI approuvent l’envoi d’observateurs en l’Algérie

Législatives 2017 : L’UE, l’UA et l’OCI approuvent l’envoi d’observateurs en l’Algérie
Photo APS

ALGER- Le président de la Haute instance indépendante  de surveillance des élections (HIISE), Abdelouahab  Derbal, a affirmé  mercredi à Alger que l’Union européenne (UE), l’Union africaine (UA) et  l’Organisation de la Coopération islamique (OCI) avaient approuvé l’envoi  d’observateurs internationaux à la demande de l’Algérie dans le cadre des  élections législatives du 4 mai, estimant que cette démarche était une  preuve de plus de la volonté de l’Algérie d’organiser des élections « libres  et régulières ».

Dans une déclaration à l’APS en marge d’une réunion d’évaluation ayant  réuni les présidents des permanences de wilaya relevant de la HIISE, M.  Derbal a précisé que le « ministre d’Etat, ministres des Affaires étrangères  et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, a adressé au nom de  l’Algérie une invitation à l’UE pour l’envoi d’observateurs dans le cadre  des prochaines législatives, une demande qui a été approuvée par cette  instance en tant que seule partie habilitée à fixer leur nombre et la date  de leur déplacement en Algérie ».

« L’UA et l’OCI ont accepté également cette demande », a-t-il ajouté  rappelant que la Ligue arabe avait annoncé l’envoi de près de 110  observateurs qui se rendront en Algérie fin avril prochain.

Le responsable a souligné que les invitations adressées par l’Algérie à  ses instances internationales dénotaient sa volonté de garantir des élections  « régulières et crédibles », conformément à la dernière Constitution amendée.

Concernant le lien entre les plages horaires consacrées par certains  médias audiovisuels nationaux et le l’importance du nombre de candidats, ce  qui constitue pour certains partis politiques « un parti pris en faveur des  grandes formations (pro-Gouvernement), M. Derbal a estimé qu’il était  inconcevable qu’un parti qui participe dans un nombre limité de wilayas  bénéficie de la même plage horaire accordée au parti présent au niveau de  toutes les circonscriptions électorales.

La Haute instance indépendante de surveillance des élections veille à  l’élaboration d’un programme de « distribution équitable » des plages  horaires consacrées à l’intervention des candidats et représentants des  partis politiques via les médias  audiovisuels, en œuvrant à son  application dans le cadre de la campagne électorale dont le lancement est  prévu en avril.

Concernant les saisines parvenues à la HIISE, M. Derbal a évoqué  celles relatives aux listes électorales dont le nombre « ne dépasse pas 7  sur l’ensemble des communes », ajoutant que le champ restait ouvert pour ce  type de saisines.

« Cependant, les saisines relatives aux signatures sont plus importantes,  ce qui est tout à fait normal vu que le nombre de signatures peut atteindre  des centaines de milliers », a-t-il affirmé.

Il a indiqué, en outre, que « l’utilisation d’une application informatique  permettant d’identifier la personne signataire dès l’introduction de sa  date de naissance a permis l’annulation de plusieurs signatures.

 

APS

S.K
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply