Le Qatar quittera l’Opep en janvier

Le Qatar quittera l’Opep en janvier
Mohammed Al-Sada, Qatar's energy and industry minister, speaks during day two of the 7th Organization Of Petroleum Exporting Countries (OPEC) international seminar in Vienna, Austria, on Thursday, June 21, 2018. The odds of OPEC reaching an oil-production deal increased as Iran edged away from a threat to veto any agreement that would raise output and Saudi Arabia put forward a plan that would add about 600,000 barrels a day to the global market. Photographer: Stefan Wermuth/Bloomberg via Getty Images

Le Qatar va quitter en janvier l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a annoncé lundi le nouveau ministre de l’Energie de l’émirat gazier.

“Le Qatar a décidé de se retirer comme membre de l’Opep avec effet en janvier 2019”, a déclaré Saad Al-Kaabi lors d’une conférence de presse à Doha, ajoutant que l’organisation en avait été informée lundi matin.

Le Qatar continuera à produire du pétrole, mais se concentrera sur la production de gaz. L’émirat du Golfe est le premier exportateur mondial de gaz naturel liquéfié.

“Nous n’avons pas beaucoup de potentiel (dans le pétrole), nous sommes très réalistes. Notre potentiel, c’est le gaz”, a souligné M. Kaabi.

Le Qatar est membre de l’Opep depuis 1961. Les bases de l’organisation ont été établies en septembre 1960, notamment sous l’impulsion de l’Arabie saoudite qui domine le cartel de 15 membres aujourd’hui.

L’Arabie saoudite a rompu ses relations diplomatiques avec le Qatar en juin 2017 en l’accusant d’abriter des individus et des organisations qui lui sont hostiles.

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply