Le président Bouteflika réaffirme la disponibilité de l’Algérie pour l’édification du partenariat d’exception avec la France

Le président Bouteflika réaffirme la disponibilité de l’Algérie pour l’édification du partenariat d’exception avec la France

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a réaffirmé la disponibilité de l’Algérie à poursuivre l’édification du partenariat d’exception avec la France, tout en se saluant, dans un message de félicitations adressé à son homologue français, François Hollande, à l’occasion de la fête nationale de son pays, la densité du dialogue politique entre les deux pays.

« La célébration de la fête nationale de la France m’offre l’agréable opportunité de vous adresser, au nom du peuple et du gouvernement algériens ainsi qu’en mon nom personnel, nos félicitations les plus chaleureuses, accompagnées de mes meilleurs vœux de santé et de bonheur pour vous-même, ainsi que de prospérité continue pour le peuple français ami », a écrit le président Bouteflika dans son message.

« Je tiens à saisir cette heureuse occasion pour me féliciter de la qualité des relations d’amitié et de coopération qu’entretiennent nos deux pays que lient tant d’affinités ainsi que des valeurs et des intérêts partagés. Je voudrais poursuivre, avec vous, l’œuvre d’édification du partenariat d’exception dont nous avons jeté ensemble les bases, lors de votre mémorable visite d’Etat en Algérie en décembre 2012 ».

Le président de la République s’est particulièrement félicité de « la densité du dialogue politique entre nos deux pays que conforte la régularité de nos échanges et consultations à différents niveaux », relevant que « ce dialogue prometteur porte l’empreinte de notre volonté d’aborder sereinement toutes les questions, dans un esprit de confiance et de compréhension mutuelles, en vue de promouvoir des convergences de positions et de démarches face aux grands problèmes de notre époque ».

« J’ai la conviction que de telles convergences, dont il est possible et souhaitable d’élargir les sphères et d’accroître la portée, ne manqueront pas de consolider le socle du partenariat d’exception entre l’Algérie et la France, à l’image de l’éclatant succès qu’a connu la COP21 sous votre brillante direction », a affirmé le chef de l’Etat.

« Dans cette perspective, il me plaît de vous réitérer la disponibilité de l’Algérie à intensifier la coopération avec la France dans la lutte contre la criminalité transfrontalière, le terrorisme et l’extrémisme violent, mais également dans la conduite d’efforts tendant à la réalisation des grands objectifs civilisationnels de paix, de sécurité et de développement dans un nouvel ordonnancement des relations internationales devant répondre davantage aux aspirations légitimes de tous les peuples ».

« Je souhaite vous dire ici ma haute appréciation pour la tonalité et la teneur du message que vous avez bien voulu m’adresser à l’occasion de la fête de l’Indépendance de l’Algérie. Je vous en remercie sincèrement. Je vous remercie aussi pour les bons voeux à l’occasion de l’Aïd El Fitr que vous m’avez exprimés ainsi qu’au peuple algérien », a affirmé le président Bouteflika à l’adresse de son homologue français.

« Je fais volontiers mien le regard résolument optimiste que vous fixez sur les horizons prometteurs qui sont, à présent, ouverts aux interactions multiples et fécondes entre nos deux peuples et, singulièrement, entre nos jeunesses que nous mettons, à bon droit, en position d’être les artisans et les bénéficiaires des avancées, de qualité et d’envergure, que les relations algéro-françaises ont vocation à connaître », a-t-il assuré.

« Le resserrement soutenu de la trame des liens humains entre nos deux peuples, que distinguent tant d’imbrications et que portent tant de jonctions de trajectoires familiales et individuelles, représente un atout pour des relations à nulles autres comparables », a affirmé également, le chef de l’Etat.

« Le patrimoine commun de mémoire qui se construit dans une synthèse nécessaire entre les souvenirs qui habitent chacun de nos peuples et les rêves qui l’anime retient, fort opportunément, votre entière attention et la mienne afin que nos deux nations puissent se l’approprier pleinement comme ciment d’une convivialité harmonieuse et d’un mieux-être solidaire honorant majestueusement l’Histoire et ouvrant généreusement les horizons de l’avenir », a-t-il relevé.

« Au moment où la construction européenne est en prise à des difficultés existentielles inédites et où, avec vos paires européens, vous vous employez remarquablement à créer de nouvelles projections pour un nouveau parcours unitaire, l’Algérie et la France pourraient avantageusement envisager de se proposer, par des synergies et complémentarités qui sont à leur portée, en noyau d’impulsion de l’espace euro-méditerranéen en tant que zone de paix et de prospérité partagée. Ce serait là une belle manière de guider, en conscience et en responsabilité, nos pays vers un destin encore plus grand et d’offrir à leurs jeunesses un grand dessein digne de leur potentiel », a conclu le président de la République dans son message.

aps

Issam Saidi
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply