Le détenu Kamel-Eddine Fekhar est « pris en charge médicalement »

Le détenu Kamel-Eddine Fekhar est « pris en charge médicalement »

La Direction générale de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion a indiqué dimanche, que le détenu Kamel-Eddine Fekhar en grève de la faim depuis le 3 janvier est « pris en charge médicalement et fait l’objet d’un suivi quotidien ».

« Le détenu Kamel-Eddine Fekhar, incarcéré à l’établissement de rééducation et de réinsertion d’El Menea et poursuivi dans le cadre de l’enquête judiciaire suite aux évènements de Ghardaïa, est en grève de la faim depuis le 3 janvier 2017 », précise la même source dans un communiqué.

Soulignant que « le concerné est pris en charge médicalement et fait l’objet d’un suivi quotidien », la même source note qu’il « a été transféré le 15 janvier à l’hôpital d’El Menea, puis à l’hôpital de Laghouat afin de poursuivre sa prise en charge médicale ».

« Le concerné reçoit régulièrement la visite de son avocat, Me Debouz Salah, dont la dernière a été effectuée le 19 janvier. Cependant, le détenu persiste à poursuivre sa grève de la faim en dépit des conséquences que cela pourrait avoir sur sa santé et sa vie », relève le communiqué.

La direction générale de l’administration pénitentiaire « regrette la position de Me Debouz Salah, lequel devrait recommander à son client de mettre fin à sa grève de la faim au lieu d’exploiter son état de santé et d’en faire étalage à travers les médias », indique la même source.

admin
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply