Le décret présidentiel fixant la composition du Conseil national des droits de l’Homme publié au JO

Le décret présidentiel fixant la composition du Conseil national des droits de l’Homme publié au JO
Photo APS

ALGER – Le décret présidentiel fixant la composition du Conseil national des droits de l’Homme a été publié dans le dernier numéro du Journal officiel (JO).

Conformément à ce décret présidentiel les membres choisis par le président de la République sont: Benzerrouki Fafa veuve Sid Lakhdar, Fatma Zohra Karadja, Aicha Zinai, et Lazhari Bouzid.

Les deux membres choisis par le président du Conseil de la nation sont: Slimane Ziane et Hamid Bouzekri, alors que ceux choisis par le président de l’Assemblée nationale populaire (APN) sont: Driss Abderrahmane et Houda Talha épouse Souiki.

Les membres choisis au titre des associations activant dans le domaine des droits de l’homme, sont Abdelatif Dilmi, Ahmed Chenna, Mecheri Benkhelifa, Abdelatif Benida,Abderrahmane Sofi, Nouria Hafsi, Soumia Chaib, Chikhi Souad veuve Faci, Saliha Mekharef, et Fatma Zohra Zerouati.

Les membres choisis au titre des syndicats et des organisations professionnelles sont: Sabrina Kehar, Hafida Benmansour épouse Zerhouni, Ghanima Messaoudi, Habiba Dane, Messaoud Amarna, Djilali Hamrani, Mohamed Bekkat Berkani, et Brahim Tairi.

Mme Karima Alla a été choisie, pour sa part, par le Conseil supérieur de la magistrature.

Le membre du Haut conseil islamique est Mohamed El M’Amoun El Kacemi El Hassani, alors que Mhand Tayeb Si Bachir a été choisi par le Haut conseil de la langue arabe, Tahar Silhadi désigné par le Haut-commissariat à l’Amazighité et Aicha Kouadri Boudjelthia par le Conseil national de la famille et de la femme.

Mme Saida Benhabyles née Kettou a été choisie par le Croissant rouge Algérien et Mme Meriem Chorfi est nommée en tant que délégué national à la Protection de l’enfance.

Les universitaires spécialisés en matière des droits de l’homme, Idriss Fadhli et Khier Guechi, ont également été choisis comme membres de cette instance de même que Noureddine Amir, et Azzouz Kerdoun en qualité d’experts auprès des institutions internationales ou régionales des droits de l’homme.

Le même décret stipule enfin que le membre représentant le Conseil supérieur de la jeunesse sera choisi dès l’installation de cette instance.

 

APS

S.K
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply