Le conseiller à la sécurité nationale de Trump, Michael Flynn, démissionne

Le conseiller à la sécurité nationale de Trump, Michael Flynn, démissionne
PHOTO AFP Michael Flynn

WASHINGTON | Michael Flynn, conseiller à la sécurité nationale du président américain Donald Trump, a démissionné lundi soir, a annoncé la Maison-Blanche.

M.Flynn avait été mis en cause pour des contacts inappropriés avec la Russie alors que le président Barack Obama était encore en fonction.

Dans sa lettre de démission, Michael Flynn a reconnu avoir «par inadvertance trompé le vice-président élu (Mike Pence) et d’autres personnes avec des informations incomplètes sur (ses) discussions téléphoniques avec l’ambassadeur de Russie».

Le général à la retraite Joseph Kellogg va assurer l’intérim à ce poste selon la Maison-Blanche.

Plus tôt dans la journée, la Maison-Blanche avait laissé planer un doute sur l’avenir politique de Flynn.

Il était en sursis

La position de M. Flynn, conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump, s’était considérablement fragilisée depuis la publication vendredi par le Washington Post et le New York Times de la teneur de conversations entre lui et Sergey Kislyak, ambassadeur de Russie à Washington.

Au moment où l’administration Obama ordonnait fin décembre des sanctions contre la Russie pour son ingérence présumée dans les élections américaines, Michael Flynn assurait le diplomate russe que Donald Trump ­serait beaucoup moins sévère à l’égard de Moscou. Selon les médias, de telles discussions peuvent être considérées comme illégales.

Michael Flynn était déjà à l’époque nommé à ce poste central dans l’élaboration de la politique étrangère et de ­sécurité auprès du président américain.

 

AFP

Source: JDM

Sabrina Lallemand
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply