Le Cameroun et ses ambitions touristiques pour 2017

Le Cameroun et ses ambitions touristiques pour 2017

Même si les données collectées montrent que le tourisme n’a que très peu contribué à la croissance du Cameroun au cours des 2 dernières années, il est quand même important de signaler que plusieurs initiatives ont été réalisées sur l’ensemble du territoire. Les acteurs du secteur comme JumiaTravel ambitionnent une croissance importante pour cette nouvelle année.

Au Cameroun comme dans la plupart des pays africains, l’année 2016 s’est achevée avec de nombreuses réalisations notamment sur le plan touristique. Au-delà des actions initiées par l’Etat, il y a eu un ensemble de manifestations qui ont grandement participé au rayonnement du pays à l’international. Sur le plan culturel par exemple, le Cameroun a bénéficié de l’organisation de plusieurs évènements qui ont attiré des visiteurs venant de tous les continents. Du Nguon (le plus grand festival culturel du peuple Bamoun) en passant par le FENAC (Festival National des Arts et de la Culture) jusqu’au Ngondo (festival culturel du peuple sawa) ou encore le festival national du peuple Bassa’aMpo’oBati dénommé Mbog- Lia’a; tous ces rendez-vous tenus au courant de l’année dernière,  ont favorisé l’arrivée de nombreux visiteurs étrangers. Ajouté à ces grands moments de rassemblement, on a pu remarquer quelques jeunes initiatives comme le Mboa BD festival et les Balafons music awards, qui ont réussi à attirer l’attention grâce à de grandes campagnes de communication.

Au-delà de ces rendez-vous de grande envergure, le pays a également accueilli la 10ème édition de la CAN féminine de football tenue au mois de décembre dernier, redorant ainsi son image et attirant de nombreux visiteurs étrangers.

Le gouvernement a déjà annoncé de nombreux chantiers qui seront lancés cette année. Construction d’hôtels de haut standing, organisation d’évènements de grande envergure, aménagement des sites touristiques entre autres. Concernant par exemple les sites touristiques, le pays annonce déjà la construction de gigantesques monuments qui vont attirer encore plus de visiteurs. C’est le cas du monument “The mother of humanity”, un site qui pourra accueillir plus de 12 millions de visiteurs par an selon les experts.

Le pays aura également le privilège d’abriter de grands évènements au cours de cette année et c’est le cas de PROMOTE, le plus grand salon de l’entreprise de toute la sous-région. Mise à part la présence de l’ensemble du tissu économique national, le salon a cette particularité de recevoir également de nombreux pavillons étrangers, qui eux viennent explorer le marché et nouer de partenariats avec les entreprises locales.

Malgré les 750 établissements hôteliers présents sur le site panafricain JumiaTravel, le pays devra encore multiplier les initiatives dans ce secteur afin de se rapprocher des performances d’autres pays africains comme le Nigéria qui ont réussi à développer une économie parmi les plus fortes du continent.

Le Cameroun n’est certainement pas encore au niveau des destinations telles que le Kenya, l’Ethiopie ou encore la Tanzanie, où le tourisme figure parmi les principaux leviers de croissance économique cependant, le pays des Lions Indomptables regorge d’un potentiel touristique parmi les plus importants de la sous-région: sites naturels, parcs, montagnes et plages composent ce patrimoine riche de plus de 800 sites touristiques. Le pays abrite également 2 sites emblématiques classés au patrimoine mondial de l’UNESCO : la réserve de faune du Dja et le trinational de la sangha.

Simon Mbelek

Public Relations Manager –  Jumia Travel

admin
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply