Le Brent toujours en hausse à 51,20 dollars

Le Brent toujours en hausse à 51,20 dollars

Les  cours du pétrole ont augmenté mercredi à Londres, sur fond d’espoirs de voir les stocks américains de brut à nouveau décliner et après l’échec des négociations avec les rebelles au Nigeria, ce qui laissait présager de nouvelles perturbations de la production.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août valait 51,20 dollars sur l’Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 58 cents par rapport à la clôture de mardi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de « light sweet crude » (WTI) pour la même échéance, dont c’est le premier jour d’utilisation comme contrat de référence, gagnait 63 cents à 50,48 dollars.

« Le pétrole est de retour au-dessus des 50 dollars le baril », se rapprochant des sommets atteints début juin, « sur fond d’espoirs qu’une nouvelle baisse des stocks américains sera évidente dans les données de l’Energy Information Administration (EIA, une antenne du département américain de l’Energie) ce mercredi, faisant écho à celles de l’American Petroleum Institute (API) » publiées après la clôture des échanges mardi, observaient Michael van Dulken et Augustin Eden, analystes chez Accendo Markets.

admin
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply