L’ARAV s’exprime enfin sur le scandale Boudjedra

L’ARAV s’exprime enfin sur le scandale Boudjedra
Bureau d'études

Le conseil de l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV), a dénoncé « les pratiques contraires aux principes de la déontologie », exprimant son entière solidarité avec l’écrivain Rachid Boudjedra concernant les attaques dont il a fait l’objet dans le programme de caméra cachée de la chaîne de télévision privée Ennahar, lit-on dans un communiqué de cette instance.

Le président de l’ARAV, Zouaoui Benhamadi a reçu l’écrivain Rachid Boudjedra, accompagné du journaliste H’mida El Ayachi et du poète Achour Fenni en tant que représentants du groupe d’intellectuels et de journalistes, suite au sit-in qu’ils avaient organisé devant le siège de l’ARAV en solidarité avec M. Boudjedra.
L’ARAV a souligné la nécessité d’ éviter la diffamation, l’injure et la violence dans toutes ses formes dans les programmes de caméra cachée ,rappelant que les responsables de ces programmes sont soumis aux lois de la République. L’ARAV a en outre rappelé avoir averti ces chaînes, à la veille du mois sacré, en leur demandant d’éviter de telles pratiques et de respecter le citoyen.

Rappelons que  le PDG du Groupe Ennahar, Anis Rahmani, a décidé de suspendre la caméra cachée « Rana Hkemnak VIP2 ». « J’ai décidé de suspendre définitivement la diffusion du programme ‘Rana Hkemnak’ présenté par Hichem Cherif et Ahmed Madani « , écrit Anis Rahmani sur Twitter.

Yasmine Amziane
CONTRIBUTOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply