L’Algérie n’importera pas plus de 150 000 véhicules par an

L’Algérie n’importera pas plus de 150 000 véhicules par an

A la suite des travaux effectués par le Comité chargé de l’attribution des licences d’importation de véhicules, il a été décidé de réduire de moitié le quota des véhicules habituellement importés par l’Algérie.

Ainsi, ce quota passera de 300 000 unités/an à 150 000, et concernera, pour l’heure, 40 concessionnaires non inscrits au fichier des fraudeurs, sur les 80 prétendants.

Des concessionnaires qui bénéficieront de licences concernant autant l’importation de véhicules de tourisme que ceux utilisés pour le transport de voyageurs et de marchandises.

Cette limitation du nombre de véhicules importés vise à encourager, d’un côté, les investisseurs souhaitant se lancer dans les activités de montage ou de construction de véhicules dans le pays, outre le fait de faire l’économie de 2,5 milliards de dollars chaque année au pays.

Mohamed Benhemla
ADMINISTRATOR
PROFILE

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs Exigés sont marqués avec *

Cancel reply